Imprimer

Communiquer et rester en relation

-A +A

L’atteinte des fonctions cérébrales va progressivement modifier les capacités à communiquer de la personne malade. Pour autant, il est essentiel d’essayer de rester en relation avec elle le plus longtemps possible.

La personne est-elle consciente d'être malade ?

Une personne atteinte d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée a bien évidemment conscience de ne plus pouvoir mener sa vie comme avant.

En savoir plus

L'agressivité

Il n’est pas rare, qu’au cours de l’évolution de la maladie,  la personne exprime de l’agressivité à l’encontre de son entourage.

En savoir plus

L'anxiété

L’anxiété est définie comme un état d’alerte, de tension psychologique et somatique, souvent en rapport avec un sentiment désagréable de peur ou d’inquiétude.

En savoir plus

L'entrée en établissement

L’accompagnement à domicile a ses limites et l’entrée en institution va à un moment ou un autre se poser et se justifier.

En savoir plus

La douleur physique

Une personne atteinte d’une maladie d’Alzheimer manifeste souvent sa douleur de manière indirecte.  Les proches doivent apprendre à être attentifs aux modifications, même mineures, du comportement de la personne malade qui pourrait sig

En savoir plus

La communication verbale et non-verbale

L’évolution de la maladie et l’expression notamment des troubles de la mémoire et du langage ont une répercussion sur les capacités à communiquer de la personne malade.

En savoir plus

La souffrance psychologique

Il est indispensable de revenir sur l’idée commune que la personne malade ne se rend compte de rien et que donc elle ne souffre pas moralement de la situation vécue. C’est rarement le cas.

En savoir plus

Les activités

Partager un temps d’activité avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, ce n’est pas l’occuper pour l’occuper, ni la rééduquer, mais lui consacrer un temps pour être en relation avec elle et y éprouver du plaisir.

En savoir plus

Les aménagements

La prise en charge de la maladie d’Alzheimer nécessite souvent un aménagement du lieu de vie afin de favoriser l’autonomie de la personne malade et de prévenir les accidents.

En savoir plus

Les hallucination et fausses reconnaissances

Les hallucinations sont des perceptions sensorielles sans objet réel à percevoir. La personne malade voit des choses ou des personnes qui n’existent pas.

En savoir plus

Trouvez de l'aide

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.