Que sont les activités physiques adaptées ?

Les activités physiques adaptées regroupent l’ensemble des activités sportives et de bien-être adaptés aux capacités des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Plusieurs disciplines peuvent être citées. France Alzheimer Dordogne s’est associée à un club de tennis pour mettre en place des séances pour les personnes malades jeunes, avec un professionnel formé et sensibilisé à la maladie d’Alzheimer. À Levallois et avec l’aide de France Alzheimer 92, un club de ping-pong a proposé d’intégrer, deux fois par semaine, des personnes malades au groupe de seniors qu’il entraîne. En Seine-Maritime, France Alzheimer 76 propose des séances de qi gong aux couples aidants/aidés avec un professionnel spécialisé dans le domaine des techniques de relaxation.

Quel est l’objectif des activités physiques adaptées ?

Les objectifs principaux des activités physiques et de bien-être pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée sont de prendre conscience des capacités physiques préservées, de favoriser le lien social, d’apprendre à gérer le stress généré par la maladie et de retrouver confiance en soi.

Concrètement, comment se déroulent les activités physiques adaptées ?

Les activités physiques et de bien-être se pratiquent en petit groupe (entre 6 et 10 participants). Selon les cas et les règlements des clubs, un certificat médical pourrait être demandé par les professionnels ou les clubs.

Exercées par un professionnel (sophrologue, psychomotricien, enseignant sportif, etc.) et un bénévole sensibilisé à la maladie, les activités physiques et de bien-être sont pratiquées en toute sécurité.

Selon les expériences des associations qui ont mis en place ce programme, une séance hebdomadaire d’une durée entre 2 et 3 heures pendant douze semaines est la formule qui convient le mieux.

Quels sont les bénéfices des activités physiques adaptées ?

Outre les bienfaits sur le corps, pratiquer une activité physique régulière permet d’agir sur la gestion du stress et de l’anxiété. Les effets positifs reconnus concernent également l’estime et la confiance en soi : l’activité physique permet de se mesurer avec ses propres limites et de découvrir que les dépasser est encore possible.

Émission radio sur le ping-pong au club de Levallois

Lutter contre la maladie,
c'est aussi s’informer

Recevez des actualités, conseils, et outils dédiés

France Alzheimer c'est près de 2200 bénévoles
répartis sur 99 associations