Alzheimer au cœur des politiques publiques locales

Nous ne le dirons jamais assez, mais les personnes atteintes d’Alzheimer se voient encore largement réduites au statut de malade, à la parole disqualifiée et aux compétences oubliées. Dès lors, comment peuvent-elles espérer conserver le plus longtemps possible leurs habitudes de vie, leurs loisirs, leurs relations amicales ou familiales ? Il est pourtant fondamental pour elles comme leurs familles de ne pas abandonner l’espace public et de continuer à mener leurs activités quotidiennes, entourées de personnes attentives et rassurantes, dans des villes et villages ouverts et concernés par leurs problématiques.

France Alzheimer et maladies apparentées encourage la réflexion et l’action collective visant à rendre nos espaces publics plus accueillants et inclusifs. En adhérant à la dynamique « Ville Aidante Alzheimer », les collectivités locales, qu’elles soient villages, villes ou départements affirment leur volonté de faire de l’espace public, un espace qui s’ouvre à nouveau. Elles s’engagent à faciliter la connaissance et le déploiement d’actions en faveur des personnes malades et de leurs familles.

JE TÉLÉCHARGE LA CHARTE VILLE AIDANTE

 

Grâce à la mobilisation et l’enthousiasme conjugués de ses 99 associations de proximité et de leurs bénévoles, la dynamique lancée par France Alzheimer, soutenue par l’Association des Maires de France (AMF), se renforce de jour en jour. De tous côtés, dans tous les départements métropolitains et d’outre-mer, les initiatives fusent, des rendez-vous sont pris en mairie, en ARS, en CCAS. Un peu partout, les « Ville Aidante Alzheimer » fleurissent et avec elles de nouveaux contacts, de nouvelles opportunités.

Émission radio « Journées mondiales Alzheimer 2019: La société inclusive »

Émission radio « Les villes et villages aidants, pourquoi et pour quoi faire ? »

Émission radio « Dordogne – Du concret au-delà de la charte »

 

Des actions inclusives sur tout le territoire 

Chez France Alzheimer, les actions de proximité que nous développons comme les cafés mémoire, les séjours vacances, les animations conviviales à visée thérapeutique contribuent à lutter sans relâche contre l’isolement social et le repli sur soi des personnes malades et de leurs proches aidants. Des expériences de vie dans les lieux ouverts à tous, voilà ce qui est proposé avec l’aide de partenaires locaux !

Émission radio « Des jardins à visée thérapeutique et inclusifs »

Émission radio « De la cuisine pour trouver ou retrouver le goût…de la vie »

 

D’autres dispositifs culturels offrent aussi une fenêtre sur le monde. Musique, peinture, opéra, sculpture, les partenariats avec les sites artistiques favorisent les échanges, l’expression orale, la socialisation, les émotions et la cognition. Accompagnés de médiateurs et déambulant comme tout visiteur parmi les œuvres et les vestiges de notre histoire, les personnes malades et leurs familles se connectent à un patrimoine culturel et artistique commun.

Émission radio « Immersion en musique dans une visite adaptée à la Philharmonie de Paris »

Quant aux activités physiques et récréatives, elles permettent de faire tomber les barrières sociales et favorisent le respect de l’autre en dehors de cadres fixés et normés. Tout un chacun doit pouvoir y avoir accès et les pratiquer sans peur d’être jugé ou discriminé car elles sont un bon vecteur pour vivre des bonheurs individuels et collectifs, dans le dépassement de soi, le lâcher-prise, la convivialité et le partage.

C’est pourquoi, France Alzheimer et maladies apparentées a lié ses compétences à celles de la Fédération française d’équitation, tous convaincus des bienfaits du contact du cheval pour les personnes touchées par la maladie d’Alzheimer et leurs aidants. Concrètement, ce partenariat permettra notamment d’organiser des activités et même des séjours vacances directement dans les centres équestres.

L’Association s’est aussi rapprochée de la Fédération Française de Tennis de Table. Les deux organisations ont souhaité s’associer afin de mutualiser leurs forces et promouvoir les activités de sport adapté, dans l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de leur entourage. Le déploiement territorial se fera progressivement et aboutira à la création d’un cours adapté dans au moins un club de chaque région.

Émission radio « Jeu, set et match! »

Des formations et sensibilisations aux acteurs de proximité : pompiers, gendarmes, commerçants

Pour que les familles n’abandonnent pas l’espace public et continuent de mener leurs activités quotidiennes entourées de personnes attentives et rassurantes, des partenariats ont été noués avec la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France et la gendarmerie nationale. L’enjeu ? Permettre aux associations départementales France Alzheimer de les sensibiliser et de les former à la maladie. Les commerçants de proximité ont eux aussi été approchés et, une fois formés, pourront afficher sur leur vitrine l’autocollant “Commerce Aidant Alzheimer”.

Tous ces professionnels, par leurs fonctions et leurs métiers, peuvent être amenés à rencontrer une personne malade d’Alzheimer et à devoir l’apaiser, l’orienter, l’accompagner, bref adopter un comportement approprié.

Flyer “errance sur la voie publique” à intégrer ici.

 

Émission radio « Une course de plusieurs jours pour Alzheimer »

Lutter contre la maladie,
c'est aussi s’informer

Recevez des actualités, conseils, et outils dédiés

France Alzheimer c'est près de 2200 bénévoles
répartis sur 99 associations