Que sont les haltes relais ?

Devant la résistance de nombreux aidants à se séparer de leur proche malade pour le confier à des professionnels, les haltes relais France Alzheimer leur permettent de constater que la personne malade peut s’éloigner d’eux sans problème et qu’elle prend même plaisir à répondre à des sollicitations extérieures.

Quel est l’objectif des haltes relais ?

Ce dispositif permet d’accompagner en douceur le couple aidant-aidé vers l’acceptation progressive d’aides extérieures à la cellule familiale. Il apprend à l’aidant familial principal à passer le relais et à se séparer un temps de la personne qu’il accompagne pour se reposer et se faire plaisir. Il lui permet de vérifier que son proche malade peut bénéficier d’activités collectives et peut profiter d’échanges relationnels en dehors de sa présence.

Concrètement, comment se déroulent les haltes relais ?

Les haltes relais France Alzheimer, qui accueillent à titre indicatif de 6 à 8 couples (personne malade / aidant familial), sont le plus souvent organisées l’après-midi pendant trois heures. Leur fréquence peut varier de deux fois par mois à une fois par semaine.

Plusieurs activités sont proposées ensemble ou séparément : jeux de société, photographie, débat/ expression libre, chant, musique, promenade, gymnastique douce, peinture, art floral, tai-chi-chuan… Les haltes relais France Alzheimer se concluent par un temps de partage et de convivialité autour d’un goûter.

Les haltes relais France Alzheimer sont animées par un intervenant professionnel – psychologue ou neuropsychologue, art-thérapeute, musicothérapeute ou animateur et des bénévoles de l’Association.

Quels sont les bénéfices des haltes relais ?

Il s’agit pour le couple de créer une véritable dynamique relationnelle pour lutter contre l’isolement individuel et familial et maintenir le lien social. À travers des activités adaptées qui valorisent leurs compétences et leur sociabilité, les personnes malades retrouvent confiance et estime d’elles-mêmes. Le proche aidant, lui, profite d’un temps de détente et de convivialité, tout en vérifiant la capacité de son proche de vivre un moment sans lui.

JE ME RENSEIGNE

 

Lutter contre la maladie,
c'est aussi s’informer

Recevez des actualités, conseils, et outils dédiés

France Alzheimer c'est près de 2200 bénévoles
répartis sur 99 associations