Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 20 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 29 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).

« Le triple accueil » du Loiret

Mise à jour le 28 Juin 2017
-A +A

C’est l’une des 92 associations du réseau national France Alzheimer et maladies apparentées. Réunions conviviales, groupes de parole, formations… : à première vue, l’organisation de France Alzheimer Loiret s’apparente à celle de ses « camarades de réseau ». Hormis peut-être la gestion et la coordination de trois accueils de jour. Rencontres avec celles et ceux qui font vivre ces accueils de jour loirétains.

Ce n’est pas un, ni deux mais trois accueils de jour* que gère France Alzheimer Loiret. En d’autres termes, la moitié des structures du même type existant dans le département !

« Dès la création de notre comité local en 1994, ancêtre de l’association départementale, les bénévoles ont mesuré la nécessité de créer plusieurs accueils de jour pour prendre en charge les personnes malades et soutenir les aidants », se souvient Joseph Larnicol, président de France Alzheimer Loiret. Vingt ans plus tard, l’association en a créé trois !

Une dynamique de groupe

Mais plus que le nombre, c’est le dynamisme de ces accueils, fonctionnant quasiment tous les jours de la semaine (hors week-end), qui retient l’attention.

« Il faut arrêter de voir dans l’accueil de jour, une garderie pour personnes malades. Ce ne sera jamais le cas ! Notre association propose un accueil thérapeutique durant lequel sont développées des activités adaptées, stimulantes et mobilisatrices pour les personnes malades, tout en s’appuyant sur une dynamique de groupe », présente Joseph Larnicol.

L’accueil de jour : entre thérapie et répit
Le modèle de l’accueil de jour, tel qu’il a été initié dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012, prévoit l’accueil de personnes malades vivant au domicile pour une ou plusieurs journée(s) (ou demi-journée(s) par semaine).

Un accompagnement thérapeutique centré sur de la stimulation cognitive et des activités physiques y est proposé, tandis que l’aidant jouit d’un temps de soutien et du répit. Il s’agit d’une structure payante dont le reste à charge moyen, au niveau national, est évalué à 30 € par jour.

Selon France Alzheimer, une réflexion sur le doublement du plafond de l’aide personnalisée à l’autonomie (APA) doit être portée pour favoriser l’accessibilité financière des familles. Il est également primordial de relancer les appels à projets pour la création de places supplémentaires.

Une journée d’accueil « malades jeunes »

Un accueil de jour thérapeutique : la saine ambition est également partagée par Fabienne Kerdraon, infirmière coordinatrice de deux des trois accueils de jour loirétains : « Pour participer, la personne malade doit être en capacité de s’intégrer à un groupe. Les temps d’activités manuelles et cognitives doivent lui être profitables. C’est pourquoi, en amont et pendant toute la durée de l’accueil, je prends le temps d’échanger avec les familles, d’assurer le suivi médical de la personne malade, d’évaluer les besoins du couple aidant-aidé. C’est tout un cheminement. »

Une ambition qui incite également l’association à organiser, autant que possible, des groupes homogènes (tranche d’âges, niveau socio-culturel, stade de la maladie). Preuve en est avec l’organisation chaque semaine d’une journée d’accueil dédiée aux personnes malades « jeunes » au sein de l’accueil de jour du Bois dormant.

 « La collaboration bénévoles – salariés, cette spécificité est notre richesse », Brigitte Cazauran, vice-présidente de France Alzheimer Loiret

Pour l’heure, les trois accueils de jour affichent un taux d’occupation avoisinant, en moyenne, les 80 %. Cette réussite s’appuie notamment sur la collaboration entre bénévoles et salariés.

Une gestion administrative parfois complexe

Mais qui dit plébiscite, ni dit pas forcément absence de difficultés.

Gestion des transports des personnes malades, obtention des financements auprès des pouvoirs publics, prise en compte réactive des absences constituent un véritable casse-tête pour l’association, sa directrice, Florence Grandvilliers, en tête : « Nous aimerions aider toujours plus les familles, en répondant notamment aux appels à projets concernant les structures de répit, mais aujourd’hui, avec trois accueils de jour, sans oublier le fonctionnement quotidien de l’association et tous les projets qu’elle mène, nous avons atteint nos limites. Quant à la gestion des accueils de jour, c’est certain qu’elle n’est pas toujours aisée avec des budgets construits sur le taux d’occupation. »

Le chiffre
5248 places d’accueils de jour ont été créées entre 2008-2012, sur un objectif révisé du Plan Alzheimer de 8800 places.

Préparer les entrées, anticiper les départs

Quoi qu’il en soit, pas question de franchir la barre symbolique et maximale des 30 € la journée. « Le coût peut rapidement devenir un frein pour les familles », se soucie Joseph Larnicol. Et si elle accorde une attention particulière à l’intégration de nouvelles personnes, France Alzheimer Loiret anticipe également chaque départ. « A un moment, selon l’évolution de la maladie, il ne sera plus possible d’accueillir la personne malade.

« L’accueil de jour n’est qu’une étape », prévient Florence Grandvilliers. Une étape visiblement incontournable puisque privilégiée aujourd’hui par une centaine de familles du Loiret.

* Accueil de jour Saint-Vincent à Orléans créé en 1997 ; Accueil de jour de Pithiviers créé en 2003 ; Accueil de jour du Bois dormant à Saint-Jean-le-Blanc créé en 2009

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.