Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 20 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 29 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: prev dans ftprod_prev_next_links_block_view() (ligne 46 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/modules/francealzheimer/ftprod_prev_next_links/ftprod_prev_next_links.module).
  • Notice : Undefined index: next dans ftprod_prev_next_links_block_view() (ligne 54 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/modules/francealzheimer/ftprod_prev_next_links/ftprod_prev_next_links.module).

« Bâtir les solutions d’avenir pour la protection sociale »

Mise à jour le 18 Octobre 2016
-A +A

Pour aider les aidants à sortir de leur isolement, le groupe Humanis multiplie les initiatives comme l’explique Laurent Huyghe, son directeur Action Sociale, Ingénierie et entrepreneuriat social.

France Alzheimer : En quoi la maladie d’Alzheimer constitue-t-elle, selon vous, un enjeu majeur ?
Laurent Huyghe : « Avec plus de 850 000 personnes atteintes et une prévalence qui ne cesse d'augmenter, la maladie d'Alzheimer est à la fois un problème de santé publique et un problème de société. Elle est cause de souffrances pour la famille tout entière. Humanis œuvre au quotidien, pour le bien-être de ces ressortissants, en soutenant des projets d’envergure qui contribuent à détecter cette maladie le plus tôt possible, à assister l’entourage familial et à améliorer la qualité des soins prodigués dans ses établissements. »

France Alzheimer : Quelles actions menées par l’Association avez-vous choisi de soutenir ?
L. H. : « L’Action sociale d’Humanis est partenaire de France Alzheimer depuis 2011. Ce partenariat s’est concrétisé par la mise en place d’un suivi personnalisé pour les personnes malades de moins de 65 ans. Humanis permet ainsi aux familles de trouver de l’aide et de se faire accompagner quelle que soit leur situation personnelle, financière et géographique. En 2016, nous avons pérennisé ce partenariat en soutenant de manière exclusive une grande enquête nationale sur le thème des proches aidants en activité professionnelle. Humanis souhaite capitaliser sur cette enquête pour sensibiliser ses clients et mettre en exergue les impacts sur les enjeux socio-économiques de l’entreprise. »

France Alzheimer : Pouvez-vous expliciter les fondements de votre politique de soutien ?
L. H. : « L’Action sociale est l’ensemble des moyens mis en place pour prévenir, accompagner et aider les personnes fragilisées. Ces moyens se concrétisent par des interventions individuelles et/ou collectives, sous forme de subventions, de services, en direct ou en partenariat avec des structures publiques, associatives, locales ou nationales ainsi que des entreprises de l’économie sociale et solidaire. »

France Alzheimer : Comment concevez-vous votre rôle et votre devoir en faveur des publics fragilisés par la maladie ?
L. H. : « Chacun traverse des moments sensibles au cours de sa vie : chômage, handicap, retraite, vieillissement, dépendance. Chaque étape peut nécessiter une écoute et un accompagnement. Humanis s’est engagé pour bâtir les solutions d’avenir de la protection sociale responsable et innovante des personnes tout au long de leur vie. Le rôle de l’Action sociale Humanis est d’accompagner les personnes au travers d’aides et de services innovants personnalisés qui se traduisent par de l’aide au maintien à domicile, de l’aide à la recherche d’établissements pour personnes âgées et des solutions de répit pour les aidants d’un proche en perte d’autonomie. »

France Alzheimer : Pourquoi sensibiliser vos entreprises à la problématique des aidants salariés ?
L. H. : « Un aidant sur deux ayant une activité salariée, les risques d’épuisement entrainés par la prise en charge d’un proche malade ont des conséquences tant personnelles que professionnelles. L’entreprise a de ce fait un rôle à jouer pour aider ses salariés à concilier leur rôle d’aidant et leur vie professionnelle, à prendre conscience de la nécessité de prendre soin de soi et de s’octroyer des moments de répit. Cela passe aussi par la sensibilisation et l’information des managers aux problématiques des salariés aidants. Pour le salarié aidant, se sentir écouté par sa direction et éventuellement pouvoir partager son quotidien avec des collègues également concernés, lui permettra de le vivre plus sereinement. »

 

 Retour au sommaire

 

Découvrez notre brochure : Proches aidants en activité professionnelle... Parlez-en !

 

Télécharger la brochure pour les aidants salariés en cliquant ici

 

Découvrez notre brochure : Concilier rôle d'aidant et activité professionnelle

 

Télécharger la brochure pour les entreprises en cliquant ici

 

  

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.