Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 20 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 29 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: prev dans ftprod_prev_next_links_block_view() (ligne 46 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/modules/francealzheimer/ftprod_prev_next_links/ftprod_prev_next_links.module).
  • Notice : Undefined index: next dans ftprod_prev_next_links_block_view() (ligne 54 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/modules/francealzheimer/ftprod_prev_next_links/ftprod_prev_next_links.module).

Ne pas se perdre au milieu des outils de géolocalisation

Mise à jour le 20 Juillet 2017
-A +A

S’ils participent incontestablement à préserver et/ou renforcer l’autonomie des personnes malades, les outils de géolocalisation continuent de soulever bien des questions d’ordre technique, économique et éthique.

Évoluer en dehors du domicile peut présenter des risques pour la personne malade sujette à des troubles de l’orientation. Pour prévenir tout risque de se perdre, plusieurs dispositifs existent : fiche ou bracelet d’identité avec les coordonnées d’une personne à prévenir, fiche ou carte mentionnant la pathologie dont souffre la personne et indiquant son adresse… Du côté des nouvelles technologies, les appareils de géolocalisation apparaissent comme une réponse de premier plan. Il s’agit le plus souvent d’un GPS qui se présente sous la forme d’un bracelet, d’un médaillon ou d’un smartphone, et qui transmet la position de la personne malade qui le porte à un proche ou à une plateforme d’assistance. Certains appareils de géolocalisation permettent même, le cas échéant, d’engager la conversation. Encore faut-il convaincre la personne de porter un appareil de géolocalisation. D’où l’importance pour l’aidant de sensibiliser la personne malade à l’objectif sécuritaire de la démarche tout en insistant sur la volonté de permettre à celle-ci d’être le plus autonome possible, le plus longtemps possible.

Entre 450 et 750 € ; à l’achat ou en location

Au moment d’opter pour un dispositif, la fiabilité et la précision du système de géolocalisation sont les premiers paramètres à vérifier. Le dispositif de géolocalisation doit aussi permettre à la personne désorientée d’entrer en contact vocal avec un proche ou un service d’assistance. C’est pourquoi un contrat d’abonnement à une plateforme d’assistance peut être nécessaire. Bien entendu, pour une prise en main facilitée et parce qu’il est destiné à une personne malade, le fonctionnement de l’appareil doit être simple. Certains appareils de géolocalisation s’achètent, d’autres sont en location sur contrat. Les études de marché sur les appareils de géolocalisation avancent une fourchette de prix comprise entre 450 et 750 €, selon le type d’appareil, le type de contrat, etc. Le magazine 60 millions de consommateurs a testé, avec le soutien de la CNSA, huit dispositifs de géolocalisation pendant huit mois (autonomie, précision de la géolocalisation, qualité des échanges téléphoniques, contrats de vente, etc.).

Retrouvez tous les résultats de cette étude en cliquant ici.

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.