Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 35 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 46 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 52 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).

MAIA, un dispositif encore méconnu des familles

Mise à jour le 11 Février 2015 | Vivre avec la maladie
-A +A

Les maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer, communément appelées MAIA, sont destinées à planifier un parcours personnalisé de prise en soin à domicile. 
6 questions, 6 réponses pour mieux comprendre le rôle de ces dispositifs de proximité créés dans le cadre du dernier plan Alzheimer. 

Qu’est-ce qu’une MAIA ?

Une MAIA n’est pas une structure au sens physique du terme, il s’agit d’un dispositif d’accueil, d’orientation et de coordination qui repose sur une structure préexistante. C’est-à-dire que la MAIA est intégrée au sein d’un CLIC (Centre local d’information et de coordination), d’un conseil général, d’un accueil de jour, d’une MDPH (Maison départementale pour les personnes handicapées), d’un hôpital ou encore d’une association France Alzheimer. 

On compte actuellement 148 MAIA, et il est envisagé d’en créer 400 d’ici 2014.

Pourquoi les MAIA ont-elles été créées ?

La MAIA est avant tout une réponse de proximité qui vise à simplifier le parcours des personnes malades et de leurs aidants sur un territoire donné.

La MAIA permet de réduire la dispersion des services en favorisant la circulation de l’information entre les différents professionnels de santé intervenant auprès de la personne malade (médecin, infirmier, assistant social, ergothérapeute…) et en assurant la coordination des soins à domicile. C’est à la fois du temps gagné pour les professionnels et des démarches moins contraignantes pour les familles.

A qui sont-elles destinées ?

Les MAIA accueillent, informent et orientent les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée mais aussi les aidants, et plus largement toutes les personnes âgées en perte d’autonomie.

Lorsque la situation des personnes est jugée « complexe » (isolement, refus de soins, conflits familiaux, situation sociale précaire, etc.), elles bénéficient de l’intervention d’un gestionnaire de cas pour un suivi plus personnalisé. 

Quel est le rôle spécifique des gestionnaires de cas ?

Interlocuteur direct de la personne malade, de sa famille et des professionnels, le gestionnaire de cas assure un suivi intensif du parcours de vie et de soins de la personne malade : évaluation de la situation à domicile, élaboration d’un plan de services individualisé, réalisation des démarches administratives notamment financières, coordination des différents intervenants…

Où en-est le déploiement des MAIA en France ?

Dispositif expérimental en 2008, les MAIA sont désormais en cours de généralisation, mais à l’heure actuelle, il est encore difficile d’en mesurer l’impact au niveau national, les situations étant très variables d’un territoire à l’autre, en fonction de leur accessibilité et de la densité démographique de la région.

Conformément aux objectifs du plan Alzheimer, on compte actuellement 148 MAIA et il est envisagé d’en créer 400 d’ici 2014[1]. Le point le plus important sera d’adapter le nombre de gestionnaires de cas aux besoins locaux concrets, puisque chaque gestionnaire de cas ne peut accompagner qu’environ 40 familles simultanément.

[1] Source : Comité du suivi de plan Alzheimer - http://www.plan-alzheimer.gouv.fr/-le-comite-de-suivi-.html

Où trouver une MAIA près de chez moi ?

Vous pouvez vous adresser aux associations départementales France Alzheimer, aux CLIC, aux centres communaux d’action sociale, aux accueils de jour, à votre médecin traitant. Ce sont eux qui vous orienteront vers les MAIA.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site internet du plan Alzheimer ou le site de votre Agence régionale de santé (ARS). 
Retrouvez également l’annuaire national des dispositifs d’accompagnement et de prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer sur le site de la Fondation Médéric Alzheimer

Partager cet article

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Ce que nous faisons

France Alzheimer est la seule association
française de famille reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie
d’Alzheimer et des maladies apparentées.

En savoir plus

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.