La mémoire de travail : définition, fonctionnement, troubles…

La mémoire de travail est une forme de mémoire à court terme qui permet de stocker et manipuler des informations pendant une courte durée (quelques secondes) en vue de les utiliser pour accomplir une tâche. Sans cesse mobilisé dans nos activités quotidiennes, ce système cognitif est notamment essentiel au bon déroulement des interactions sociales, à l’expression, au raisonnement et à l’autonomie. Active dans de nombreuses régions du cerveau, la mémoire de travail est diffuse et n’est pas rattachée à une structure précise, rendant son étude chez l’Homme assez compliquée.

Quand intervient-elle, comment fonctionne-t-elle et comment est-elle affectée par le vieillissement et la démence ? Nos réponses dans cet article.

Qu’est-ce que la mémoire visuelle ?

La mémoire visuelle est une composante de la mémoire perceptive qui a pour fonction de retenir et traiter les informations visuelles (images, visages, couleurs, motifs, symboles, texte, environnement général…). Elle fait intervenir la mémoire iconique, la mémoire à court terme et la mémoire à long terme, et correspond à une activité cérébrale dans le cortex visuel du lobe occipital.

Comment fonctionne la mémoire visuelle ? Quand s’en sert-on ? Peut-on vraiment dire de quelqu’un qu’il a une mémoire visuelle plutôt qu’auditive, par exemple ?

Cette année, offrez-vous un sapin de Noël solidaire !

L’Agitateur Floral, spécialiste de la livraison de fleurs, propose aussi de livrer votre sapin de Noël directement chez vous. Il vous suffit de le commander en ligne pour qu’un artisan fleuriste vous le livre, et passe même le reprendre une fois les fêtes terminées. Et tout ça, tout en soutenant France Alzheimer.

La mémoire sélective : quand notre cerveau fait le tri

Vous vous souvenez de la plaque d’immatriculation, du prénom du chat de votre voisin lorsque vous étiez enfant, mais vous ne parvenez pas à vous rappeler du contenu de votre dernière assiette ? Ce phénomène n’a rien de pathologique, il est même parfaitement normal : c’est ce qu’on appelle la mémoire sélective. Nous sommes exposés à des millions de stimuli chaque jour, et notre cerveau ne peut pas toutes les enregistrer. Lorsque ces stimuli arrivent dans le cerveau, plus précisément dans l’hippocampe, il doit donc faire le tri entre les informations qu’il juge utile d’enregistrer dans la mémoire à long terme, et celles qu’il peut oublier. Mais sur quels critères se fait ce tri ? Et à quoi nous sert-il ?

aiguille 150x150