27 juin 2019
Un défi sportif pour récolter des fonds et mettre l’accent sur l’engagement des aidants

Pompier professionnel à Chauvigny (Vienne), Jean-Baptiste Lahitte va courir, avec des collègues, 495km, de Chauvigny à Biarritz. Objectifs : faire parler de la maladie et récolter des fonds pour France Alzheimer. Le pompier dédie cette course à son grand-père, décédé de la maladie d’Alzheimer.

Jean-Baptiste Lahitte est pompier professionnel à Chauvigny, dans la Vienne. Il est aussi un sportif de haut niveau, un homme endurant qui avale des dizaines de kilomètres sur le bitume.

Le sapeur-pompier se prépare en ce moment pour un défi sportif, et caritatif, qu’il compte réaliser après l’été. Il s’apprête à courir 495km de Chauvigny (Vienne) à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), entre le 14 et le 21 septembre. C’est la seconde édition de cette aventure.

« J’ai lancé ce défi l’an passé pour rendre hommage à mon grand-père. Il est décédé de la maladie d’Alzheimer il y a 3 ans maintenant », explique Jean-Baptiste Lahitte. « Mon grand-père était quelqu’un d’hyperactif, de sportif. J’échangeais beaucoup avec lui sur beaucoup de sujets. Quand Alzheimer a été diagnostiqué, ça a été foudroyant. Ça a été dur pour moi parce que j’étais très proche de lui, mais cela a aussi été très difficile pour les aidants. Pour ma grand-mère, pour mes parents, pour toute ma famille. »

C’est notamment en pensant à cet impact sur le quotidien des aidants que peut avoir la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée que Jean-Baptiste Lahitte a créé son défi sportif en 2018. « Avec ce défi, je veux parler de la maladie, faire avancer les choses et mettre l’accent sur l’engagement des aidants. Cet impact sur le quotidien des aidants est d’ailleurs le sujet qui est le plus souvent revenu quand je discutais avec les gens sur la route de mon défi. »

Jean-Baptiste Lahitte a constitué une équipe pour mener son projet à bien. Une équipe d’amis, de sapeurs-pompiers volontaires de Chauvigny, qui courront notamment avec lui. Des bénévoles, dont Michel et Rémi de France Alzheimer Vienne, accompagneront Jean-Baptiste et les autres coureurs pour la logistique et le ravitaillement notamment.

Avec ce défi, Jean-Baptiste Lahitte veut également récolter des fonds pour l’association France Alzheimer.

Un événement festif est prévu le jour du départ, le samedi 14 septembre, à Chauvigny, grâce notamment aux pompiers et à des commerçants. Ce sera aussi une journée d’information, avec la présence d’un stand France Alzheimer et de docteurs du CHU de Poitiers.

Après le départ à Chauvigny, Jean-Baptiste et son équipe passeront par six départements avec des arrêts, chaque soir, à Niort, Rochefort, Royan, Lacanau, Ychoux et Dax. Les associations départementales France Alzheimer ont été contactées pour les accueillir chaque soir.

L’arrivée est programmée le samedi 21 septembre, jour de la Journée mondiale Alzheimer, à Biarritz. « Ce n’est pas un hasard puisque je suis bien originaire de cette région et c’est à Biarritz que repose mon grand-père. »

Ceux qui le désirent peuvent donc retrouver Jean-Baptiste Lahitte et son équipe, chaque fin d’après-midi, à l’arrivée d’une étape, et échanger avec lui et son groupe. Il est également possible de les accompagner, en courant, ou en pédalant.

Le programme complet sera dévoilé plus tard sur la page Facebook de l’événement.

Une expérience bénéfique en intervention

Le pompier de Chauvigny relève par ailleurs que son expérience avec son grand-père a pu lui être bénéfique à plusieurs reprises dans le cadre de son travail, notamment pour repérer des cas de personnes touchées par la maladie d’Alzheimer. « Mon expérience m’a permis d’apprendre à détecter et à comprendre certains comportements, ce qui n’est pas forcément le cas de mes collègues. C’est normal parce que nous n’avons pas été formés pour ça. Ce sont aussi les épreuves de la vie qui vous forment. Après, je dois ajouter que des collègues sont plus spécialisés dans d’autres domaines et que nous nous complétons en quelque sorte. »

L’association France Alzheimer a dressé le même constat que Jean-Baptiste Lahitte. Elle a décidé de lancer dans une grande campagne de sensibilisation et de formation des acteurs de proximité, avec tout d’abord les pompiers et les gendarmes, via les associations départementales. Cette sensibilisation peut être plus ou moins forte : de la simple réception du flyer Errance sur la voie publique à une formation d’une demi-journée avec un psychologue. « Cela peut clairement être une plus-value pour nous, les pompiers, et pour les gendarmes », conclut Jean-Baptiste Lahitte.

En savoir plus sur le défi sportif et caritatif de Jean-Baptiste Lahitte : jb-lahitte@hotmail.fr, alzheimer.vienne@laposte.net, 05 49 43 26 70 (FA Vienne)

Vous pouvez réécouter le podcast de l’interview de Jean-Baptiste Lahitte sur Alzheimer la radio : https://radiofrancealzheimer.org/broadcast/10447-Une-course-de-plusieurs-jours-pour-Alzheimer