S’il est bien connu que l’évolution de la maladie pénalise l’alimentation de la personne atteinte (altération du goût et de l’odorat, perte de poids avec dénutrition, troubles du comportement alimentaire…), les conséquences d’un mauvais état nutritionnel sur l’aggravation des troubles cognitifs sont souvent mal connues ou minimisées, entraînant un véritable cercle vicieux. Il est donc primordial que les professionnels soient formés afin de maintenir le plaisir de manger, garant d’apports nutritionnels satisfaisants.

Présentation

Compétence visée

Mettre en place une alimentation et des conditions de repas adaptées aux difficultés et besoins des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée pour maintenir un état nutritionnel adéquat avec satisfaction et plaisir, à domicile ou en établissement.

Objectifs pédagogiques

  • Identifier l‘importance et les singularités de l’alimentation pour chaque personne.
  • Mesurer les liens des apports alimentaires avec la santé, le vieillissement et l’évolution de la maladie d’Alzheimer.
  • Identifier les besoins et les risques nutritionnels (déshydratation, dénutrition).
  • Organiser concrètement une alimentation adaptée au cas par cas

Prérequis :

Aucun

Public concerné :

Tout professionnel travaillant au contact des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, à domicile ou en établissement.
Nb stagiaires mini 5 – maxi 14

Qualification du formateur :

Diététicienne nutritionniste

Contenu

  • La place et les enjeux de l’alimentation au quotidien
    – Aspects psychosociaux affectifs, culturels et générationnels
    – Représentations du « bien-manger »
  • L’impact du vieillissement et de la maladie
    – Sur le corps,
    – Sur les repas
  • Les principes d’une alimentation adaptée aux besoins des personnes malades
    – Des recommandations nutritionnelles à la pratique quotidienne.
  • Les risques liés à une alimentation insatisfaisante –quantitativement ou qualitativement
  • La prévention de la dénutrition protéino-énergétique et de la déshydratation :
    – Les situations problématiques et comment s’y adapter
  • L’alimentation en pratique : du « soin nutritionnel » au plaisir ? :
    – Quels moyens ?
    – Quelles ressources ?
    – Des astuces

Les informations pratiques

Formation possible en présentiel ou à distance

Durée

2 jours, 14 heures

Dates

Paris : 28 & 29 septembre 2022

Nombre de stagiaires

Minimum 5, maximum 14

Méthodes pédagogiques

Alternance d’exposés, questions-réponses, exercices et mise en situation

Modalités d’évaluation

  • Evaluation des acquis : évaluation pratique et théorique tout au long de la formation
  • Evaluation de satisfaction à l’issue de la formation

Modalités d’accès des personnes en situation de handicap

L’Institut France Alzheimer est en capacité d’accueillir ou réorienter toute personne en situation de handicap. Pour assurer un suivi optimal, merci de nous contacter.

Accès à la formation

Entretien avec un chargé de formation

En Intra

Dates et tarif, nous contacter.

Non disponible en INTER

FORMATIONS PROFESSIONNELLES Service

Renseigements et inscription

Service FORMATIONS PROFESSIONNELLES

France Alzheimer