France Alzheimer et maladies apparentées propose une formation pour aider au quotidien les aidants non professionnels (familles, amis, voisins) qui accompagnent régulièrement et gratuitement une personne malade. Cette formation allie apports de connaissances et mises en commun des expériences.

Formation des aidants

Se former pour mieux aider

Voir la vidéo

La formation en bref

Encadrement : binôme-formateur composé d’un psychologue avec solide expérience en gériatrie et d’un bénévole ancien aidant familial.
Nombre de participants : groupes de 10 à 15 aidants.
Durée : 5 à 6 séances d’une durée totale de 14 heures.
Coût : totalement gratuit.

À noter : les aidants s’engagent à suivre l’ensemble des sessions de formation afin de respecter la cohésion et la dynamique du groupe. Un entretien préalable à la formation permet de s’assurer que l’aidant est prêt à s’insérer dans un groupe et que la formation est en phase avec ses attentes.

Les cinq objectifs majeurs de la formation

Les séances de formation des aidants sont espacées d’environ 3 semaines afin de favoriser l’appropriation des contenus par les participants. Plusieurs objectifs ont ainsi été définis :

  • Mieux comprendre les mécanismes de la maladie.
  • Mieux adapter ses attitudes et ses comportements face à la personne malade.
  • Mieux communiquer pour maintenir une relation et des échanges.
  • Mieux évaluer ses possibilités et savoir reconnaître ses limites.
  • Mieux connaître les aides dont les aidants peuvent bénéficier localement.

Interview sonore Judith Mollard, psychologue clinicienne à l’association France Alzheimer qui nous parle de l’organisation des formations : objectifs, contenus, etc.

Le contenu de la formation

  • Module Connaître la maladie d’Alzheimer : répond aux questions les plus fréquentes sur la maladie afin d’évacuer les préjugés. Il permet également de mieux comprendre la personne malade en disposant des outils pour analyser son comportement.
  • Module S’informer sur les aides possibles : présente l’ensemble des aides disponibles qu’elles soient sociales, financières, techniques ou juridiques.
  • Module Accompagner au quotidien : fournit les conseils appropriés aux aidants pour adapter leurs attitudes et comportements aux manifestations de la maladie chez leur proche et présente des activités de loisirs à accomplir avec lui pour éviter le repli sur soi et l’isolement social.
  • Module Communiquer et comprendre : permet à l’aidant de maintenir une relation d’échange avec son proche qui progressivement aura des difficultés à se faire comprendre.
  • Module Être l’aidant familial : pour que les aidants prennent conscience de l’importance des temps de répit et du maintien du lien social.

Les deux derniers modules Préparer l’entrée en établissement et Vivre en établissement sont abordés si le groupe est composé d’aidants ayant leurs proches malades en établissement ou fréquentant un accueil de jour ou encore d’aidants qui peuvent arriver à la limite de l’accompagnement à domicile et se posent la question de l’entrée en établissement.

La diffusion de bonnes pratiques

Par la diffusion de « bonnes pratiques d’accompagnement », cette formation permet aux proches de personnes malades d’acquérir les attitudes et les comportements adaptés aux situations quotidiennes. Elle apporte des outils essentiels à la compréhension des difficultés de la personne malade, à l’adaptation de l’environnement, à l’amélioration de la communication et au maintien de la relation. Chaque participant se voit remettre un livret développant les contenus des modules. Des supports d’informations complémentaires sont distribués en fonction des besoins de chaque participant. Les aidants peuvent aussi s’informer sur les aides possibles dans leurs départements.

Des groupes de parole pour continuer les échanges

Pour favoriser la poursuite des échanges à l’issue de la formation des aidants, des groupes de parole sont proposés. Animés par un psychologue, ils permettent aux familles de se rencontrer pour évoquer leurs difficultés au quotidien et exprimer leurs émotions. Au travers des échanges, les participants pourront mieux appréhender la maladie et ses conséquences psychologiques et sociales pour un meilleur accompagnement de la personne malade.

Interview sonore d’un psychologue

La même qualité de formation partout en France

France Alzheimer forme chacun de ses binômes et leur fournit des outils pédagogiques validés et évalués. Elle garantit ainsi une qualité équivalente à sa formation sur l’ensemble du territoire. L’association évalue également ses formations pour continuer à améliorer la qualité du service qu’elle offre aux aidants.

Se renseigner, suivre une formation

   

Recevoir les actualités de France Alzheimer

Lutter contre la maladie,
c'est aussi s’informer

Recevez des actualités, conseils, et outils dédiés

France Alzheimer c'est près de 2200 bénévoles
répartis sur 96 associations