Lancés en 1988, les séjours vacances France Alzheimer proposent chaque année à près de 400 personnes malades et à leurs aidants, un moment de détente et de répit.

Pour les personnes malades et ceux qui les accompagnent, partir en vacances comporte de nombreuses contraintes qui les poussent parfois à renoncer. Pourtant, ces personnes ont littéralement besoin de vacances pour retrouver l’énergie nécessaire et repartir du bon pied. C’est pourquoi France Alzheimer et maladies apparentées a fait des séjours vacances nationaux, l’un des axes prioritaires de son action depuis 1988. En trente années de séjours vacances France Alzheimer, près de 6000 personnes ont été accueillies, nécessitant l’implication de centaines de bénévoles.

Découvrez le catalogue 2018

 

Contact :  Service Vacances : 01 42 97 53 51

Des séjours adaptés à tous

D’avril à octobre, seize séjours sont proposés dans des centres adaptés aux besoins des personnes malades. Grâce au barème équitable mis en place par France Alzheimer, ces séjours sont accessibles à tous, quelle que soit sa situation financière ou géographique. Prévus pour une durée de dix à onze jours, les séjours vacances comprennent l’hébergement, la pension complète, les activités ainsi que les excursions.

Quatre types de séjours différents sont proposés selon les besoins et les envies des personnes malades et de ceux qui les accompagnent :

Le séjour tempo est proposé en priorité aux familles dont la personne malade est à un stade avancé de la maladie. Les activités se pratiquant séparément et chacun profite de ses vacances à son rythme.

Le séjour détente accueille l’aidant et la personne malade qui profitent ensemble d’activités communes.

Le séjour dynamique est lui plus particulièrement adapté aux couples de moins de 65 ans qui souhaitent pratiquer des activités dites dynamiques (marche, balade à vélo, tournoi sportif aquagym …)

Le séjour solo est enfin proposé aux aidants seuls confrontés à la perte récente de leur proche ou à son entrée en établissement.

Reléguer la maladie au second plan 

Grâce à la présence de bénévoles formés par France Alzheimer, les pensionnaires des séjours vacances peuvent se détendre tout en bénéficiant de l’accompagnement dont ils ont besoin. Pas question de stigmatiser les familles, l’objectif des séjours vacances nationaux est au contraire, de reléguer la maladie au second plan. Une occasion privilégiée, pour la personne malade et son proche aidant, de faire des activités ensemble et de prendre du temps pour se reposer.

Lutter contre la maladie,
c'est aussi s’informer

Recevez des actualités, conseils, et outils dédiés

France Alzheimer c'est près de 2200 bénévoles
répartis sur 98 associations