Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 35 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 46 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 52 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).

Huile de coco : un nouvel alicament ?

Mise à jour le 21 Octobre 2015 | La recherche
-A +A

Présentée comme une thérapie alternative, l’huile de coco suscite l’engouement chez certains. Que faut-il en penser ?

 
L’huile de coco peut-elle soigner la maladie d’Alzheimer ? Peut-elle ralentir son évolution ? C’est ce que suggèrent plusieurs témoignages. Ils fleurissent ci et là, principalement sur la toile Internet. Héraut et défenseur de cette thérapie alternative : Mary Newport, un médecin américain confronté à la maladie de son mari. Elle préconise de commencer la cure à petites doses quotidiennes, puis d’augmenter les rations journalières jusqu’à ingérer chaque jour de grandes quantités. Ensuite, elle promet, pour deux tiers des patients environ : une amélioration de la mémoire et de la cognition, des comportements, des interactions sociales, de l’humeur, de la capacité à tenir une conversation. Avec l’huile de coco, certains malades auraient même recommencé le ménage, la cuisine et la pratique de leurs activités favorites.
 

Un postulat simple :

La cure à base d’huile de coco repose sur un postulat simple : les neurones des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer seraient insensibles à l’insuline, cette hormone qui régule le métabolisme du glucose. Pour Mary Newport, sans leur indispensable carburant, le glucose, les cellules finissent par s’éteindre. Mais quand ce glucose vient à manquer, les cellules peuvent se nourrir de dérivés de graisse : des cétones. Et l’huile de coco regorge d’acides gras susceptibles d’être convertis en cétones. CQFD ? 
 

Alors, on commence demain ? 

Pas si vite, répondent les spécialistes. 
D’abord, aucune preuve scientifique ne vient encore étayer le discours de la militante américaine. « Si l’insuline a été associée aux modifications cérébrales observées dans un contexte de maladie d’Alzheimer, son rôle reste confus », nuancent les experts de l’Alzheimer’s Society, une association de patients de référence au Royaume-Uni. Plutôt que d’être à l’origine de la maladie, le phénomène n’en serait-il pas plutôt une conséquence ? L’insuline jouant différentes partitions dans le corps, la régulation du glucose n’a peut-être rien à voir avec les modifications cérébrales observées chez les malades.
Par ailleurs, un régime cétogène strict peut entrainer une hypercholestérolémie. Or, un taux élevé de cholestérol a été associé à un risque accru de développer des troubles cardiovasculaires et même une démence. Enfin, les matières grasses de l’huile de coco pourraient aussi s’opposer au bon fonctionnement de nombreux médicaments prescrits dans le cadre d’une maladie neurodégénérative.
 

Réponses scientifiques

Seules des études scientifiques poussées pourront tirer l’affaire au clair. Pour l’heure, le consensus fait encore défaut. Un groupe pharmaceutique a suspendu ses essais cliniques visant à étudier sur une large cohorte l’efficacité d’un triglycéride issu de l’huile de coco. Des investigations se poursuivent néanmoins afin de proposer un éventuel complément alimentaire. Les résultats ne devraient pas être livrés avant un à deux ans. 
Comme l’ensemble des observateurs, France Alzheimer et maladies apparentées reste ouverte à la recherche. Elle soutient d’ailleurs les travaux d’une équipe nancéienne sur le métabolisme lipidique et la neurodégénérescence dans la maladie d’Alzheimer.
 

Les dernières actualités

Partager cet article

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Ce que nous faisons

France Alzheimer est la seule association
française de famille reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie
d’Alzheimer et des maladies apparentées.

En savoir plus

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.