6 juillet 2022
Un ultra trail solidaire

Fabrice Pancrazi a couru 150km en trois jours, avec un dénivelé positif total de 5 300m, au profit de France Alzheimer 06.

Fabrice Pancrazi est un homme de défis. Spécialiste de l’ultra trail, il a commencé à courir pour des causes pendant le premier confinement durant la crise sanitaire due au Covid-19, au printemps 2020.

« J’ai été enfermé comme tout le monde. Je me sentais inutile. Alors, j’ai couru pour l’APHP», explique ce citoyen de Colombes (Hauts-deSeine). « J’ai fait des mesures de mon domicile et j’ai vu qu’en faisant 1200 fois l’aller-retour entre la cave et le grenier de ma maison et en y ajoutant 800 fois l’aller-retour de mon allée de voisinage, ça faisait 170km et 10000m de dénivelé. J’ai relevé ce défi en trois jours, en dormant une heure par nuit. »

En septembre 2020, Fabrice Pancrazi a réalisé un autre challenge, au profit de l’association Vaincre la mucoviscidose, puis en juillet 2021, pour la Ligue contre le cancer.

Et du 3 au 5 mars derniers, notre sportif a parcouru 150 fois un circuit d’un kilomètre, de la promenade des Anglais au sommet de la colline du Château à Nice, pour un total de 150km et de 5000m de dénivelé. L’association choisie: France Alzheimer Alpes-Maritimes.

«Je voulais réaliser un défi pour ma maman, qui est atteinte de cette terrible maladie. Elle vit seule, avec un accompagnement incroyable. Je voulais courir pour elle, pour les aidants, et pour collecter des fonds contre cette maladie qui a touché aussi ma grand-mère dont je me suis occupé pendant mon adolescence. Je voulais courir ce trail à Nice, puisque ma maman habite près de là. J’ai alors identifié la seule association active dans le domaine dans les Alpes-Maritimes, France Alzheimer 06. Et là, j’ai trouvé une famille. Quand je suis allé sur place pour présenter mon projet, je m’y suis rendu avec ma maman et ils lui ont tout de suite parlé pour savoir comment ils pouvaient l’accompagner au mieux. J’ai beaucoup apprécié cette approche. J’ai tout de suite compris que j’étais tombé dans une association magnifique. »

France Alzheimer 06 a d’ailleurs organisé un comité pour accompagner Fabrice Pancrazi durant toute la durée de son défi sportif. «Toute l’association s’est mobilisée, avec beaucoup d’émotion, de rire et de joie», glisse Liliane Imbert, présidente de France Alzheimer Alpes-Maritimes, qui ne veut laisser «personne au bord de la route. »

«Maman n’a pas tout à fait compris ce que je faisais, mais elle a été présente et active, en coupant le ruban notamment. C’était un très beau moment », conclut Fabrice Pancrazi, qui a vécu «une aventure humaine très forte. »

992x500