19 mars 2018
Un spectacle original pour se divertir et réfléchir

Chercheuse en génétique et comédienne, Anne de Peufeilhoux a imaginé une conférence-spectacle originale qui incite à la réflexion sur les personnes malades d’Alzheimer et le regard que porte la société sur elles.

“S’interroger sur la place de la personne atteinte d’une maladie de l’esprit dans notre société d’êtres pensants”, voici comment on pourrait résumer l’objectif de “Je parraine, je protège”, une conférence-spectacle originale, centrée autour de la maladie d’Alzheimer. Écrit et interprété par Anne de Peufeilhoux, ce spectacle est joué un peu partout en France depuis sa création en 2010. Chercheuse en génétique et comédienne, Anne de Peufeilhoux incarne sur scène le personnage d’Odette Lafleur, une conférencière. Grâce à son regard, à la fois artistique et scientifique, l’auteure propose une réflexion sur les personnes malades d’Alzheimer et ce qu’elles vivent, “en proposant un angle de vue décalé, à la fois drôle et émouvant.” Jouée devant des médecins, des professionnels du soin, des familles de malades, des étudiants, le spectacle, adapté à tous les publics, est parfois suivi d’un débat pour échanger et prolonger la réflexion. Il n’est pas question ici de rire des personnes malades mais bien de “nous-mêmes, de nos propres comportements, de la place que nous leur accordons dans la société”, comme le précise Anne de Peufeilhoux.

992x500