28 janvier 2020
Mémorable, un court métrage sur Alzheimer nominé aux Oscars et aux César

Bruno Collet a réalisé un très beau film, drôle et émouvant, un film d’amour aussi, sur un couple dont l’homme est touché par la maladie d’Alzheimer.

Bruno Collet signe avec son court métrage d’animation Mémorable une véritable pépite. Un condensé d’amour en 10 minutes avec Alzheimer en toile de fond. Produit par Vivement Lundi !, le film du réalisateur français est nominé aux Oscars et aux César.

Dans ce court métrage d’animation, le spectateur suit un couple, Louis et Michelle. Et Louis, un peintre âgé, est touché par la maladie d’Alzheimer.

« Personne n’est touché par la maladie dans ma famille mais je vois bien que cette maladie est très présente. Elle rôde et il y a un côté mystérieux. On ne sait pas trop pourquoi une personne est touchée. J’ai l’impression que c’est la roulette russe », explique Bruno Collet. « J’avais donc envie de parler d’Alzheimer mais il fallait que je trouve un angle qui n’avait pas encore été abordé. Et là, j’ai découvert le travail d’un peintre, William Utermohlen. Il souffrait d’Alzheimer et il a continué à faire des autoportraits malgré la maladie. Quand j’ai vu ses toiles, cela a été un vrai choc. C’est le regard d’une personne malade sur elle-même. Je me suis dit que je devais me mettre dans la tête de la personne malade, dans la tête de Louis. »

Le film de Bruno Collet est dur et réaliste parce qu’il montre avec justesse les effets de la maladie. Mais il est aussi plein d’humour. « France 2 qui a prépayé le film voulait de l’humour dans le film. J’ai alors imaginé un personnage central qui a toujours eu beaucoup d’humour. Et Louis utilise aussi cet humour comme un moyen de se protéger. Dès qu’il commence à sentir qu’il perd pied, il utilise l’humour comme un moyen pour cacher la maladie. Cela marche sur des personnes qui ne le côtoient pas régulièrement. Mais son épouse, son aidante, elle, elle n’est pas dupe. »

Mémorable est aussi un film sur les aidants, leur souffrance, sur ce que peut représenter la maladie pour eux. Mais Bruno Collet parvient aussi à mettre en lumière de beaux moments, faisant de Mémorable un magnifique film d’amour. Ainsi, à la fin du court métrage, Louis peint et drague littéralement son épouse. « Qu’y a-t-il de plus beau que de retomber amoureux de sa femme, en oubliant  que c’est la sienne ? Et elle joue le jeu. Elle le fait, les larmes aux yeux. Elle a quelque part perdu son mari. Leurs 30 ou 40 ans de vie commune se sont évanouis. Mais elle est prête à se lancer dans une nouvelle aventure avec Louis. Elle durera peut-être 10 minutes. Peut-être une heure. Le film se termine d’ailleurs dans la musique et la couleur. Et oui, dans l’amour. »

Le film est une réussite. En témoigne sa réception. Mais si le film produit par Vivement Lundi ! a reçu de nombreux prix (près de 50 !), que ce soit en France au Festival d’Annecy, au Brésil, en Russie ou encore en Corée du Sud, Bruno Collet se dit surtout surpris par la réception du public. « Je ne m’attendais pas à ça. C’est mon sixième film et c’est la première fois que le public vient me parler aussi facilement à la fin des séances, comme si j’étais un proche. Je n’avais également pas prévu que ce film soit aussi bien perçu par le jeune public. Il était prévu pour des adultes ou des adolescents, mais il a reçu des prix de la part de jeunes de 9 à 13 ans.  Avec un peu de recul, ça m’a paru logique puisqu’ils suivent l’évolution de la maladie chez leurs grands-parents peut-être. Ce sujet leur parle en tout cas. »

Bruno Collet prépare maintenant son voyage à Hollywood, pour les Oscars. « On me pose beaucoup de questions sur mes espoirs. Avoir une statuette, ça serait bien, mais en fait, je suis beaucoup plus touché par la réaction du public en salle et par les personnes qui viennent me voir à la fin de la séance. La véritable récompense pour moi, c’est de rencontrer un public qui a adhéré au film. Et là, en l’occurrence, je crois que c’est gagné. »

Le film Mémorable sera diffusé sur France 2 dans l’émission Histoires Courtes, 3e partie de soirée, le dimanche 9 février.

Ecoutez l’interview intégrale de Bruno Collet sur Alzheimer la radio.

Retrouvez le film complet en suivant ce lien : https://vimeo.com/323490148/be4505e0e7

992x500