23 janvier 2023
Des commerçants sensibilisés

France Alzheimer Gironde, la Ville de Bassens, son CCAS et son association de commerçants ont mené un projet de sensibilisation, qui pourrait se développer dans le département.

L’expérience est un privilège de l’âge. Mais elle n’est pas toujours plaisante, comme peut le raconter Martine Lissart, présidente de France Alzheimer Gironde.

Quand son mari a été diagnostiqué Alzheimer à 58 ans, Martine Lissart souhaitait qu’il continue à sortir de la maison familiale, à Bordeaux, et qu’il ait encore une vie sociale. Lui aussi le voulait. « J’étais également partie du principe qu’il valait mieux avertir le personnel des commerces où se rendait mon mari pour qu’ils comprennent qu’il est malade. Il pouvait se rendre à la librairie du coin et repartir avec le journal sans payer. »

Mais quand les commerçants ne sont pas sensibilisés, les problèmes peuvent survenir. « Un jour, mon mari est rentré à la maison en pleurant et en disant qu’il ne voulait plus sortir et aller à la boulangerie. La vendeuse s’était moquée de lui parce qu’il était un peu perdu au moment de payer et elle lui a formulé une remarque désagréable. Il va sans dire que je suis allée à la boulangerie pour me faire entendre. »

Martine Lissart a vécu un autre moment douloureux, lors d’une élection. « J’ai été obligée de passer la main derrière le rideau pour aider mon mari à mettre le bulletin dans l’enveloppe et une dame du bureau de vote a dit que le vote était invalidé parce que j’avais aidé mon mari. Ça a été une humiliation terrible. »

Ces expériences, la présidente de France Alzheimer Gironde a pu les partager avec des représentants de la Ville de Bassens, près de Bordeaux, et Marie-Jeanne Farcy, actuelle élue au conseil municipal et ancienne adjointe au maire en charge de la politique des seniors.

Début 2022, la Ville de Bassens a signé la charte « Ville Aidante Alzheimer» avec l’association girondine. « Mais il n’était pas question d’en rester à de simples engagements, à de bonnes intentions. Il fallait mettre en place quelque chose de concret et un premier projet s’est rapidement dessiné», explique le maire Alexandre Rubio.

France Alzheimer Gironde, la Ville de Bassens, son CCAS et l’association Bassens Passion commerce, ont ainsi lancé une campagne de sensibilisation des commerçants. « Le quotidien n’est pas évident pour les familles, même les petits gestes comme aller chercher le journal ou le pain ne sont pas toujours simples, alors l’idée d’une sensibilisation des commerçants a très vite fait son chemin», note Alexandre Rubio. «Dans notre commune, nous essayons, à notre échelle, de mener une action municipale axée sur le bien-vivre ensemble. Chacun doit continuer à avoir sa place dans la société. Chacun mérite de l’attention et de la considération. C’est ça aussi, faire société. »

Le maire et son équipe songent également à sensibiliser, notamment, le personnel de la mairie et du CCAS. « Je siège aussi au conseil d’administration du Sdis du département et je pourrais y glisser cette idée. »

Le projet a par ailleurs été inscrit dans le cadre d’un appel à projets de la Chambre de commerce et d’industrie de Gironde. Il pourrait être récompensé et essaimer sur le territoire. C’est en tout cas le souhait de ceux qui le portent.

aiguille 150x150