Parler de la maladie est parfois tabou pour les personnes qui la vivent. Organisés depuis 2006 par France Alzheimer et maladies apparentées, les cafés-mémoire France Alzheimer® permettent d’échanger, dans un espace public, et de se resocialiser.

Un lieu convivial, des rencontres, des échanges… Alors qu’il est souvent très difficile, pour les personnes atteintes comme pour leurs proches, de s’exprimer sur la maladie, les cafés-mémoire France Alzheimer® sont un instant privilégié pour offrir au couple aidant-aidé un moment de détente. Organisés depuis 2006 par l’Association, les cafés-mémoire France Alzheimer® offrent de l’information en plus de permettre aux personnes malades de tisser des liens entre elles, mais aussi avec toute personne intéressée.

Une action adaptée à chacun

Dix à trente personnes en moyenne participent aux cafés-mémoire France Alzheimer®, souvent organisés l’après-midi sur une durée de deux à trois heures, une à quatre fois par mois. Animés par des bénévoles, qui peuvent proposer des activités ludiques, ils bénéficient aussi de l’expertise d’un psychologue, chargé de co-animer la séance. Le couple psychologue-bénévole peut, de plus, être renforcé par d’autres intervenants professionnels (médecins, nutritionnistes, ergothérapeutes…). Si la grande majorité des cafés-mémoire France Alzheimer® sont tenus en zone urbaine, des associations départementales en organisent aussi en itinérance, changeant chaque semaine de lieu.

Le café-mémoire France Alzheimer® se divise en deux temps : un temps informatif et d’apport de connaissances suivi d’un temps d’échange et de partage entre les participants autour d’une consommation. Il est aussi bien adapté à la personne malade qu’au proche aidant, est une porte d’entrée possible pour des familles non-familières des activités proposées par les associations France Alzheimer. Il s’adresse particulièrement aux familles en demande d’information et qui souhaitent rencontrer d’autres familles sans pour autant s’inscrire dans une action ciblée et cadrée. Toute personne qui souhaite s’exprimer sur le sujet peut venir participer aux cafés-mémoire, pour échanger dans un lieu banalisé, ouvert et facilement accessible.

Faire participer les personnes malades

En comparant leurs impressions avec des interlocuteurs qui rencontrent les mêmes difficultés qu’eux, les personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer jouent un rôle actif sans craindre le regard des autres. Les cafés-mémoire France Alzheimer® aident à renforcer la tolérance à l’égard des personnes malades en plus d’influer sur les représentations sociales qui touchent les maladies neurodégénératives. Participer à un café-mémoire France Alzheimer® peut aussi aider un aidant familial à accepter progressivement d’’autres formes de soutien. Il offre en tout cas à des personnes parfois isolées l’occasion de rompre le quotidien.

Lutter contre la maladie,
c'est aussi s’informer

Recevez des actualités, conseils, et outils dédiés

France Alzheimer c'est près de 2200 bénévoles
répartis sur 96 associations