Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 20 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 29 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).

Pourquoi se faire aider ?

Mise à jour le 29 Septembre 2016
-A +A

Aujourd’hui, 3 millions de personnes sont directement ou indirectement touchées par la maladie d’Alzheimer ou par une maladie apparentée. En effet, ces maladies sont lourdes de conséquences pour la personne malade mais également pour son entourage (famille, voisins, amis).

Prendre soin d’une personne malade n’est ni simple, ni facile.

Cela demande du temps, de la disponibilité, de l’énergie et de la patience, mais aussi des connaissances. Selon le stade de la maladie, l’aidant peut ne pas apporter toute l’aide nécessaire à son proche, s’il n’est pas lui-même soutenu.

En effet, l’épuisement physique et psychologique est un risque majeur chez les aidants familiaux accompagnant un proche atteint d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Se faire aider et savoir prendre du répit est indispensable pour faire face à ce risque et éviter les situations de crise.

Posez des questions

Il ne faut jamais hésiter à poser des questions et surtout ne pas attendre l’épuisement  pour trouver une solution. Pour cela, dès l’annonce du diagnostic, les familles peuvent s’adresser :

- à leur médecin traitant ou à la structure spécialisée qui suit la personne malade ;
- aux associations départementales France Alzheimer et maladies apparentées ;
- aux pilotes MAIA (Méthode d’action pour l’intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’autonomie) ;
- aux Centre locaux d’information et de coordination gérontologique (CLIC) ;
- aux services des conseils généraux (unités territoriales médico-sociales : UTAMS)
- aux Centres communaux d’action sociale (CCAS/CCIAS).

Des actions d'aide et de soutien

Pour accompagner les personnes malades et leur famille, les associations France Alzheimer et maladies apparentées leur propose de nombreuses actions d’aide et de soutien. Elles s’adressent soit uniquement aux personnes malades, soit uniquement aux aidants ou anciens aidants, soit aux personnes malades et leurs aidants. 

Toutes les actions sont proposées gratuitement aux familles adhérentes des associations départementales (formation des aidants, séjours vacances-répit Alzheimer, groupes de paroles, actions de convivialité, halte relais...). Pour accompagner votre proche malade, vous pouvez également vous former et vous informer grâce au guide en ligne de France Alzheimer et maladies apparentées

Découvrez les Haltes relais France Alzheimer : 

Ne restez pas seul et n’attendez pas d’être épuisé

  • vous venez d’apprendre que l’un de vos proches est atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée ;
  • vous vous occupez au quotidien d’une personne malade ;
  • vous vous interrogez sur les attitudes et les aides à apporter à l’un de vos proches ;
  • vous vous sentez désemparé, isolé fatigué.

 

N’hésitez pas à prendre contact avec l’association proche de chez vous.

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.