Les anecdotes de Jean-Marie – Décembre 2018

3 juin 2019
Les anecdotes de Jean-Marie – Décembre 2018

1

LA ​ SYMPHONIE FANTASTIQUE DES NOMBRES !?...

Bonjour mes amis aidants et aidants d’aidants !

Comment allez-vous ? Toujours au top de l’accompagnement et en harmonie avec votre environnement fantastique et fantaisiste ? Ne vous sentez-vous pas parfois immergés dans un univers où le bon sens a disparu, dans un monde où la RATIONALITÉ MATHÉMATIQUE a été balayée par un tsunami ?

Pour vous faire prendre malicieusement un peu de recul face aux aléas de la pathologie, j’ai eu envie de vous présenter quelques situations atypiques et, somme toute ordinaires, où toute adéquation entre le conceptuel et le réel s’est désintégrée.

Le COMPTEUR NUMÉRIQUE MNÉSIQUE a DISJONCTÉ, hélas, et le résultat logique attendu est devenu farfelu… La dé-mémorisation a déménagé et endommagé l’ordre logique. C’est le bazar !

Les quantités, les quotités, les mesures, les dimensions, les durées, la lecture numérique sont devenues exorbitantes et désynchronisées ! C’est la valse dé-mesurée ou SYMPHONIE FANTASTIQUE des NOMBRES. Toute notre vie quotidienne est entraînée dans cette farandole à la fois grave et enjouée ! Vous verrez ! Suivez donc avec moi cette succession de nombres pris dans cet époustouflant tango Alzheimérien irrationnel et/ou amusant…                                           On y va ?

-2​ ou -1​ : ​dates anticipées à -​1 ​ou -2​ jours ou posture anticipée à -1​h ou -2​h avant heure de départ ou   -1 ​ou -2​ morceaux de viande, poulet, fromage,… oubliés dans l’assiette.

0​ g de café dans filtre et/ou 0​ cl d’eau dans réservoir cafetière électrique pour préparation du café ! Ouille ouille ouille ! Ou 0​ g de farine dans pâte à crêpes, d’où obtention d’une omelette au lait !

Ø ​(ensemble vide) : absence de réponse à question concernant nombre précis.

1/3 ​Pour couper une baguette en 2,​ il arrive que mon épouse fasse 2 ​coupes. On obtient donc 3​ morceaux au lieu de 2​ !

1/4 3/4 1/2​ ​Lorsque je partage fruit ou gâteau avec mon épouse, elle me rend souvent en partage la moitié de SA moitié donc 1/4​ et n’en garde donc qu’ 1/4.​ Conclusion: il m’en revient 3/4.

2​h15​ du matin : ​préparation petit-déjeuner et… 17​h15​ invitation repas du soir… Décalage horaire !

2​ ingrédients dans filtre à café : thé + café moulus ! Et, ma foi, c’était savoureux !

4​ ​ou 5​ bols petit-déjeuner ou 3, 4 ​ou 5​ ​assiettes et 6, 8 ​ou 10​ couverts déjeuner pour nous 2​ ! Présence présumée d’un de nos enfants ou d’invités.

3​ casseroles pleines posées simultanément pour cuisson pommes de terre sur plaque induction. Réitération inconsciente d’actions identiques.

2 ​ou 3​ petit-déj pris successivement par mon épouse. Oubli immédiat d’une situation accomplie.

3​h de trajet au lieu de 30​mn programmées par mon épouse impatiente pour retour Toulon – domicile ! ConFuslon horaire.

4​ vêtements superposés y compris veste pyjama à 27​° à l’ombre sur terrasse. Régulation thermique corporelle neutralisée.

8​ ​(4​ bols + 4​ mugs) préparés simultanément pour 2​ tisanes ou 9​ tasses déployées (5 grandes et 4​ petites) pour 2​ cafés-goûters!

DES STRATÉGIES :

Pour repérage dates du jour : 8​ calendriers : 5​ (cuisine) : mural, éphéméride, bloc classeur, blocs verticaux humoristique et anglophones + 3​ (séjour) : coulissant en bois, station météo, box TV.

Le souci c’est que, ayant oublié le changement opéré, mon épouse le réalise elle-même, çà et là. D’où désynchronisation des dates. On obtient donc J ​ou J+1 ​ou J+2 ​ou même parfois J-1 ​! Au choix !

Pour repérage heure : 9​ indications horaires : 2​ (cuisine) : réveil + four / 1​ horloge dans l’entrée / 6​ (séjour) : coucou, horloge heure + jour, réveil chantant et parlant, station météo, box TV, petit réveil.

10​ assiettes + 10​ ​verres + 20​ couverts préparés simultanément pour nous 2​ en 3​ ​endroits différents pour repas soirée pizza : 4​ ​4​ et 8​ table cuisine + 4​ 4​ et 8​ table séjour + 2​ ​2​ et 4 dans plateaux-repas – télé salon.

11 ​gants de toilette sortis en 1​ semaine dans salle de bain !

Petit problème arithmétique : Soit un pain de mie de 16​ ​tranches. Mon épouse prépare 6 croque- monsieur, soit 6​ x 2​ tranches. Combien reste-t-il de tranches ? … Réponse : 3 tranches. Mystérieux !…

Nous sommes le Vendredi 13​ juillet ! J’ai décidé de bricoler jusqu’à environ 16​ h 30​. Je demande à mon épouse de me donner l’heure. Elle va voir et me répond : “entre le 20​ et 21 juillet”. Puis à ma demande, elle retourne voir et me répond : “19h15​”. En fait il était 16h40​. ​Quelle bousculade !

Mon épouse m’indique une température de 30​° sur balcon enneigé en montagne au lieu de

0​° ! En fait, il s’agissait de 30​ ​degrés Fahrenheit… Le chaud et le froid cohabitent allègrement et inconsciemment !

45​ mn programmées au micro-ondes au lieu de 45 secondes ! Ce sera beaucoup trop chaud voire brûlé ! Ou thermostat plaque induction puissance 3​ ou lieu de 13​ pour faire bouillir de l’eau. Ça ne sera jamais chaud !

55​ coups de minuit pendant 3​ nuits consécutives ! 12 ​(coucou) + 12 ​(horloge) + 31cocoricos réveil chantant, retrouvé la 3​ème nuit car caché derrière assiettes et programmé mystérieusement à minuit ! Les joies du doux sommeil !

Voilà voilà ! Nous venons de passer ensemble en revue quelques moments sidérants à l’écoute de la SYMPHONIE FANTASTIQUE des NOMBRES comme si nous participions à un concert envoûtant, et comme si nous entendions une mélodie magique.

Et cela, maintenant, loin de m’irriter, me fait sourire…

Oui ! Face à ces facéties numériques, il nous faut être TRÈS patients, bienveillants et surtout manifester à la fois détachement (non indifférence) et AMOUR. Plus rien ne doit nous surprendre. Plus rien n’est comme avant car nous voilà plongés dans un nouveau monde, immergés dans la fantaisie, embarqués vers des rivages étranges. Laissons-nous dériver vers ces nouvelles contrées sans nous alarmer ni nous rebiffer. Sinon : Attention à la noyade !

Cet imbroglio numérique chaotique / cahotique est-il difficile à gérer ? Non, je ne le crois pas. C’est un nouvel art de vivre et pas du tout un obstacle à l’attention, à l’empathie, à l’affection. Nouvelle partition symphonique à déchiffrer, à solfier, à accompagner, à jouer, à écouter… Nouvel art de vivre auquel on s’habitue facilement. Nouveaux réflexes à acquérir.

Nouvelles stratégies à mener harmonieusement…

Je conclurai en affirmant ceci. En acceptant, sans se résigner, cette éternelle et rituelle ritournelle, cette immémorielle et perpétuelle SYMPHONIE FANTASTIQUE inachevée DES NOMBRES, nous glissons dans la sérénité, la compréhension et l’accueil, si nécessaires à l’égard de notre conjoint(e) si désorienté(e) si aimant(e) et si aimé(e) !…

Laissons-nous donc griser par ces extravagances !

Je vous quitte en vous souriant et en vous souhaitant :

Bon calage au décalage, bon courage et…gai visage !

Bon bout d’An et à la revoyure !