Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 35 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 46 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 52 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).

Les nouvelles pistes pour le diagnostic

Mise à jour le 22 Décembre 2017 | Actualités
-A +A

De nouvelles pistes se développent afin de diagnostiquer la maladie dans sa phase la plus précoce et de façon fiable.

L’amélioration de la détection protéines caractéristiques de la maladie dans le cerveau par tomographie par émission de positons (TEP) est, plus que jamais, d’actualité. Si bien que de nombreuses équipes de recherche travaillent sur cette thématique. Cet examen complétera ceux déjà existants et permettra également de suivre l’évolution de la maladie. L’identification de nouveaux marqueurs biologiques présents dans les liquides biologiques (sang, LCR, larmes...) apparait, à cet effet, comme un passage obligé. L’étude via ces liquides représente un réel avantage car les techniques de dosage peuvent être effectuées facilement et à un coût moins impactant. Rappelons que l’identification de ces biomarqueurs permettra une meilleure détection de la maladie, et donc une meilleure prise en charge des personnes atteintes. Les symptômes cliniques de la maladie d’Alzheimer apparaissant plusieurs années après les premières lésions biologiques, les chercheurs fondent leurs travaux de recherche sur la présence précoce de marqueurs spécifiques dans ces liquides biologiques et sur leurs détections.
 

Un diagnostic par examen de la rétine

 
D’autres techniques de diagnostic plus innovantes sont également à l’étude. Des chercheurs mettent ainsi au point une technique de détection de la maladie par examen de la rétine (par observation des plaques amyloïdes au niveau de l’œil). Les résultats des premiers tests pourront être mesurés d’ici trois ans. Cette technique non invasive serait également accessible à tous.  Autre technique innovante : les équipes de recherche étudient si la perte d’odorat pourrait être un marqueur précoce efficace de la maladie d’Alzheimer. Cette hypothèse se fonde sur le fait que les personnes malades présentent des difficultés à associer certaines odeurs à leurs objets. Enfin, deux études, l’une menée à Marseille, et l’autre à Paris, visent respectivement à mettre au point un diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer grâce à l’utilisation de la tomographie par émission de positons (TEP), et à isoler de nouveaux biomarqueurs sanguins. « L’étude parisienne », menée sur plus de 1000 patients, se terminera en 2019…. 
 

Partager cet article

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Ce que nous faisons

France Alzheimer est la seule association
française de famille reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie
d’Alzheimer et des maladies apparentées.

En savoir plus

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.