Dans l’évolution de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, la personne atteinte peut traverser des étapes difficiles qui l’amènent à refuser les soins et l’aide proposés. Ces situations peuvent conduire les aidants familiaux ou professionnels dans l’impasse. Afin de prévenir et de gérer au mieux les situations complexes de refus de soin, il est impératif d’outiller les professionnels.

Présentation

Compétence visée

Apporter des réponses adaptées à la situation de refus de soin grâce à une réflexion collégiale intégrant professionnels et membres de la famille.

Objectifs pédagogiques

  • Mener une démarche d’analyse d’une situation de refus de soin et de ses causes multifactorielles.
  • Participer aux processus décisionnels face à une situation de refus de soin en se référant au cadre législatif et à la dimension éthique.
  • Mettre en place une approche spécifique lors de refus de soin en utilisant des techniques de communication appropriées.
  • Guider et accompagner l’aidant dans le choix des attitudes les plus adéquates à tenir, concernant l’adaptation de l’environnement et de la prise en soin.
  • Reconnaître ses propres limites et se prémunir contre l’épuisement professionnel.

Prérequis :

Maîtriser les fondamentaux de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées.

Public concerné :

Tout professionnel intervenant auprès des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, à domicile ou en établissement, notamment les professionnels des UCC.

Nb stagiaires mini 5 – maxi 14

Qualification du formateur :

Psychologue ou neuropsychologue spécialisé

Contenu

  • Les démarche d’analyse de la situation de refus de soin :
    – expressions du refus, repérage des éléments du contexte et des conséquences pour le patient et pour les aidants ;
    – analyse multifactorielle des causes possibles ;
    – outils d’analyse existants ou à développer ;
    – formulation d’hypothèses ;
  • La décision collégiale face à une situation de refus de soin :
    – aspects législatifs et éthiques (consentement, directives anticipées…) ;
    – réflexion pluridisciplinaire pour une réponse adaptée à la situation, au patient et aux aidants ;
    – mise en œuvre des propositions possibles : traitements, environnement, techniques spécifiques, soin relationnel, empathie et communication non-verbale.
  • Le professionnel face au refus de soin :
    – ressentis et mise à l’épreuve du positionnement soignant ;
    – écouter, conseiller, soutenir les proches aidants ;
    – dispositifs du travail en réseau.

Les informations pratiques

Formation uniquement disponible en présentiel

Dates

Paris :
• 15-16 novembre 2021

Tarif net de taxe :

390 € / participant

Durée

2 jours – 14 heures

Nombre de stagiaires

Minimum 5, maximum 14

Méthodes pédagogiques

Alternance d’exposés, questions-réponses, exercices et mise en situation

Modalités d’évaluation

  • Evaluation des acquis : évaluation pratique et théorique tout au long de la formation
  • Evaluation de satisfaction à chaud

Modalités d’accès des personnes en situation de handicap

France Alzheimer est en capacité d’accueillir et de réorienter toute personne en situation de handicap. Pour assurer un suivi optimal, merci de nous contacter

Accès à la formation

Inscription définitive à la suite d’un entretien avec un chargé de formation

Intra

Dates et tarif, nous contacter.

FORMATIONS PERSONNELLES Service

Renseignements et inscription

Service FORMATIONS PERSONNELLES

France Alzheimer