16 avril 2020
France Alzheimer et maladies apparentées : déjà membre d’Alzheimer Europe et désormais membre d’Alzheimer’s Disease International (ADI)

France Alzheimer et maladies apparentées est membre du réseau européen constitué par l’Association Alzheimer Europe, depuis de nombreuses années maintenant. Convaincue des opportunités que cela représente, notre association est devenue également membre officiel d’ADI en ce mois d’avril.

Elle-même fédération de 99 associations départementales, France Alzheimer est consciente de la force de tels réseaux, notamment lorsqu’il s’agit de porter la voix des millions de personnes malades et de proches aidants auprès d’Institutions supranationales.

Notre plaidoyer national s’enrichit en effet des perspectives européennes et internationales d’évolution de la maladie, d’avancée de la recherche et d’innovations en termes d’accompagnement des personnes malades et des aidants. Dernier exemple en date, le soutien d’Alzheimer Europe dont nous avons bénéficié lors de la campagne pour les élections européennes de 2019 et qui nous a permis d’informer et de sensibiliser un maximum de candidats français aux enjeux de la lutte contre la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées.

Les avantages ne s’arrêtent pas là. Au-delà des réunions de travail entre membres d’Alzheimer Europe, programmées plusieurs fois par an, France Alzheimer participe également aux colloques annuels de l’Association européenne. Pour l’ensemble des organisations c’est une opportunité inédite de pouvoir échanger entre elles ainsi qu’avec la communauté scientifique. C’est également l’occasion de valoriser et diffuser l’expérience de France Alzheimer, acquise auprès des familles depuis plus de 35 ans. Ainsi, chaque année, nous présentons les actions innovantes de soutien que nous mettons en place au sein de nos associations départementales et nous découvrons celles qui sont développées par nos voisins.

Récemment, et dans le contexte de crise que traversent de nombreux pays, nous avons une fois de plus pu constater l’intérêt d’appartenir à de tels réseaux, dont les parties prenantes luttent avec la même conviction pour poursuivre leur combat en faveur des personnes malades et de leurs familles. Ainsi, lors de webinaires planifiés par Alzheimer Europe et ADI, nous avons pu échanger entre associations sur l’impact de la propagation, les conséquences pour les familles et les modalités de soutien mises en place malgré les mesures de confinement.

Une raison de plus de poursuivre notre engagement au sein de ces deux réseaux, qui collaborent ensemble par ailleurs et qui ne cessent de nous prouver que les défis à relever dépassent les frontières nationales et que nous ne sommes pas seuls à nous battre.

992x500