Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 20 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 29 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).

L’impact sur les activités

Mise à jour le 28 Juin 2017
-A +A

 

Les activités du quotidien

Chaque situation est unique et dépend de la personnalité de la personne malade et de la spécificité de sa maladie. 
  • L’objectif est de maintenir le plus longtemps possible les activités et les relations sociales qui lui plaisent. La personne malade jeune étant le plus souvent en parfaite santé physique, elle souhaite continuer à s’investir dans des projets, même si ceux-ci doivent être adaptés à ses difficultés. On doit l’aider à rester le plus longtemps possible acteur de son propre devenir et à s’investir dans des activités qu’elle continue à réaliser avec plaisir.
  • A l’inverse, certaines personnes, du fait de la maladie, se replient sur elles-mêmes, ne manifestent aucune envie de faire quelque chose. Il est essentiel de consulter un médecin pour savoir s’il s’agit d’une dépression réactionnelle, due à la difficulté de se vivre malade, ou d’un des symptômes de la maladie, l’apathie, qui se traduit par une inertie, une perte d’initiative sans souffrance psychologique. 
Dans tous les cas, il faut éviter la sur stimulation et tendre à une sollicitation juste et bienveillante qui permet à la personne de ne pas renoncer à toute activité, sans se sentir harcelée par son entourage. 

La conduite automobile

Il s’agit d’un sujet sensible, source de conflit avec les proches. Laisser la personne malade conduire inquiète ses proches à juste titre, l’en priver risque de provoquer des réactions vives.
  • Le médecin n’est pas tenu de signaler la maladie aux services compétents de la Préfecture, mais il a l’obligation d’informer son patient de sa recommandation d’arrêter la conduite et de le noter dans son dossier médical. 
  • Si il n'y a pas d'autres solutions, la famille peut demander au médecin traitant ou au spécialiste un certificat médical qu’elle se chargera d’adresser à la Commission médicale du permis de conduire de la préfecture concernée en précisant le type de pathologie. 
La personne malade sera ensuite convoquée pour une visite médicale auprès d’un médecin agréé qui prendra la décision soit de maintenir le permis pour une période définie et conviendra d’un suivi sur une période de six mois, soit d’ordonner  l’arrêt immédiat. 
 
Pouvoir dire à la personne que la décision vient de la Préfecture peut permettre de «  détourner » sa colère.
  • Si la personne malade refuse de se rendre à la convocation. Il n’y a alors pas d’autre possibilité que de trouver des astuces comme par exemple de mettre la voiture en panne ou de prétexter des réparations chez le garagiste pour que la voiture ne soit plus sous ses yeux. La décision est difficile lorsque la personne malade est la seule à avoir son permis de conduire, car c’est alors l’aidant qui est aussi privé de ce moyen de transport. 
 
 
L’arrêté du 21 décembre 2005 fixe la liste des troubles incompatibles avec le maintien du permis de conduire, dont les troubles neurologiques, comportementaux, cognitifs et psychiques. 
Attention :
En cas d’accident impliquant des tiers, si le médecin de la compagnie d’assurance ou de la mutuelle n’a pas été informé de l’état de santé de l’assuré, l’assurance peut refuser de prendre en charge les frais et indemnités engendrés. 
L’assurance de la personne accidentée peut également se retourner contre la famille et le médecin qui n’avaient pas fait les démarches de signalement.
 
 
 

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.