Imprimer

La maladie à corps de Lewy représente 20 % des maladies neuro-cognitives. Elle se caractérise par une altération du fonctionnement intellectuel, éventuellement accompagné de désordres moteurs.

Les principaux symptômes sont les suivants :

<h2>C&rsquo;est quoi, les maladies apparentées à Alzheimer ?</h2><div>Ces maladies présentent des symptômes proches de ceux de la maladie d&rsquo;Alzheimer, mais des mécanismes et des manifestations plus ou moins différents. Il existe 5 principales maladies apparentées :</div><div>&nbsp;</div><p class="chappeau" style="">Les dégénérescences lobaires fronto-temporales (DLFT)</p><div>Ces maladies atteignant progressivement les lobes frontaux-temporaux du cerveau, la mémoire est moins altérée. Mais elles provoquent des troubles du comportement et de la personnalité, et parfois des troubles du langage ou une altération du sens des mots et de l&rsquo;usage des objets. Sur le plan biologique, on observe dans le cerveau des dysfonctionnements de plusieurs protéines, dont la protéine Tau. Ces maladies se déclarent également plus tôt, entre 45 et 65 ans en moyenne.</div><div>&nbsp;</div><p class="chappeau" style="">La maladie à corps de Lewy</p><div>La maladie est causée par un dépôt anormal à l&rsquo;intérieur des neurones de la protéine &laquo; alpha-synucléine &raquo;, et par la diffusion dans le cortex cérébral de cellules appelées &laquo; corps de Lewy &raquo;. Elle entraîne une altération du fonctionnement intellectuel, généralement accompagnée de troubles moteurs. &nbsp;Elle peut se développer seule mais est souvent associée à la maladie d&rsquo;Alzheimer ou à la maladie de Parkinson.&nbsp;</div><div>&nbsp;</div><p class="chappeau" style="">Les démences vasculaires et mixtes</p><div>Ces maladies ne sont pas d&rsquo;origine neurodégénérative, mais causées par des lésions des vaisseaux qui surviennent généralement après un AVC ou plusieurs micro-AVC pouvant passer inaperçus. Elles entraînent des troubles moteurs et un déclin cognitif. Elles sont dites &laquo; mixtes &raquo; quand elles coexistent avec la maladie d&rsquo;Alzheimer.</div><div>&nbsp;</div><p class="chappeau" style="">Les atrophies du lobe temporal à expression verbale</p><div>Ces maladies regroupent trois principales pathologies :</div><div>&nbsp;</div><div><strong>L&#39;aphasie progressive primaire</strong>, qui se caractérise par des troubles du langage et de la compréhension.</div><div>&nbsp;&nbsp;</div><div><strong>La démence sémantique</strong>, caractérisée par la perte du sens des mots, des objets, et de toute logique dans le discours. Sur le long terme, elle peut évoluer vers une dégénérescence frontale.</div><div>&nbsp;</div><div><strong>La dégénérescence cortico-basale</strong>, qui s&#39;attaque au cortex, provoquant des paralysies et des contractions involontaires de certains muscles semblables à celles de la maladie de Parkinson.&nbsp;</div><div>&nbsp;</div><div>&nbsp;</div><p class="chappeau" style="">La maladie de &laquo; Steel-Richardson &raquo;&nbsp;</p><div>Également appelée &laquo; paralysie supra-nucléaire progressive &raquo;, &nbsp;cette maladie associe des troubles intellectuels, des symptômes de la maladie de Parkinson et une paralysie du regard. Mais également : perte d&#39;équilibre, difficultés de langage, ralentissement psychomoteur...&nbsp;</div><div>&nbsp;</div>