Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 35 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 46 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 52 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).

Partir en vacances… Et pourquoi pas vous ?

Mise à jour le 17 Novembre 2017 | Actualités
-A +A

La maladie ne doit en aucun cas signifier la fin des vacances, bien au contraire… Face aux contraintes quotidiennes de la maladie, personnes malades et aidants n’aspirent parfois qu’à une chose : changer d’air ! En même temps qu’un droit, partir en vacances apparait alors comme une nécessité ! Pour répondre à ce besoin, France Alzheimer et maladies apparentées a pensé des séjours vacances adaptés et accessibles financièrement à tous.

C’est un mot qui fait l’unanimité. Un terme dont la seule évocation suffit à égayer presque tous les visages. Vacances ! Trois syllabes synonymes de repos, de dépaysement, de découvertes, d’enrichissement culturel, de bien-être… Ou pour être plus concret : synonymes de parenthèse enchantée dans un quotidien plus éprouvant. Une chose est sûre : cette description vaut pour tous. A commencer par ces millions de familles touchées par la maladie d’Alzheimer, qu’il s’agisse des aidants ou des personnes malades.
France Alzheimer et maladies apparentées l’a bien compris. L’Association l’a même compris très tôt. Voilà pourquoi depuis près de 30 ans, elle organise des séjours vacances pour permettre aux personnes « fragilisées par la maladie » de se ressourcer.
« Avec l’annonce de la maladie et puis avec son évolution inéluctable, il arrive que les familles renoncent progressivement à partir en vacances. Et ce, pour plusieurs raisons : l’organisation à mettre sur place ; la peur de perturber la personne malade au sein d’un nouvel environnement ; les difficultés pour trouver un site adapté ; le sentiment de ne pas se reposer puisque la responsabilité de tout le séjour reposera sur l’aidant ; la peur du regard des autres etc. Or, paradoxalement, ces familles en ont littéralement besoin. C’est là que l’offre des Séjours Vacances France Alzheimer constitue une véritable solution », explique Joël Jaouen, président de France Alzheimer et maladies apparentées.

Des vacances comme n’importe quel Français !

Chaque année, entre dix et quinze séjours sont proposés par l’Association entre avril et octobre. Destinations au programme : Cabourg, Sète, La Rochelle ou Anglet. Autrement dit des destinations touristiques prisées. « Ce sont des vacances, certes adaptées, mais qui ne se veulent pas différentes des vacances prises par n’importe quel Français. Les séjours comprennent ainsi l’hébergement, la pension complète, les activités et les excursions. La maladie ne doit pas être stigmatisante », explique Marie Adam, responsable du service Séjours Vacances France Alzheimer. Ces séjours sont encadrés par des bénévoles formés qui mettent toute leur expérience aux services des vacanciers.

« Retrouver l’énergie nécessaire et repartir du bon pied »
Judith Mollard-Palacios, psychologue

Si certains séjours s’adressent aux « couples aidants-personnes malades », d’autres ne concernent que les aidants seuls. Et parmi les séjours destinés aux « couples aidants-personnes malades », certains proposent des activités à mener ensemble quand d’autres mettent en avant des activités à pratiquer séparément afin de permettre à chacun de « profiter » à son rythme !

Des vacances quels que soient les revenus

« Prendre du temps pour soi et profiter d’être avec son proche malade en toute sérénité sont des moments essentiels pour retrouver l’énergie nécessaire et repartir du bon pied », souligne Judith Mollard-Palacios, psychologue chez France Alzheimer et maladies apparentées. S’ils ne sont médicalisés, il est possible pour les participants de bénéficier d’un accompagnement psychologique collectif ou individuel durant les séjours. Dans cette logique, les échanges informels et le partage d’expériences entre les personnes concernées constituent une des spécifiés de ces séjours vacances, même si la maladie n’est pas au cœur des sujets de conversation.
Quant au coût du dispositif, là aussi l’heure est à la démocratisation des vacances. Alors, pour permettre à chaque famille, quels que soient ses revenus, de profiter d’un séjour vacances, France Alzheimer et maladies apparentées a mis en place un barème de tarification équitable. « Il faut savoir que la différence entre le coût réel du séjour et le prix payé par la famille en fonction de ses revenus est directement financée par l’Association et ses partenaires », explique Joël Jaouen.

Vous souhaitez en savoir plus sur les Séjours Vacances France Alzheimer et découvrir les destinations proposées en 2018. Laissez-nous vos coordonnées ici et nous vous transmettrons début décembre le Catalogue des séjours vacances 2018

Le chiffre
363 personnes ont participé à l’un des 16 Séjours Vacances France Alzheimer organisés en 2017.
Les Séjours Vacances France Alzheimer sont organisés avec le soutien de :  

 

 

 

 

 

 

          

 

Partager cet article

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Ce que nous faisons

France Alzheimer est la seule association
française de famille reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie
d’Alzheimer et des maladies apparentées.

En savoir plus

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.