Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 20 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 29 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: prev dans ftprod_prev_next_links_block_view() (ligne 46 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/modules/francealzheimer/ftprod_prev_next_links/ftprod_prev_next_links.module).
  • Notice : Undefined index: next dans ftprod_prev_next_links_block_view() (ligne 54 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/modules/francealzheimer/ftprod_prev_next_links/ftprod_prev_next_links.module).

L'engagement bénévole : les raisons ne manquent pas

Mise à jour le 12 Mai 2016
-A +A

A chaque bénévole, ses compétences, ses qualités et ses motivations ! Une chose est sûre : tous ont un rôle à jouer pour accompagner les familles pour mieux vivre la maladie. Portraits de trois bénévoles investis.

Pour réaliser le portrait de trois de ses bénévoles, France Alzheimer et maladies apparentées a privilégié le format du diaporama sonore. Dans cette vidéo de moins de 7 minutes, trois bénévoles – Laura, Jean et Nicaise – présentent les raisons de leur engagement associatif au service des familles et les modalités d’application de leur mobilisation solidaire. L’occasion pour France Alzheimer et maladies apparentées d’insister une nouvelle fois sur la diversité de son réseau de bénévoles et de démontrer que chacun, quels que soit sa formation, ses compétences, son parcours professionnel et personnel, a un rôle à jouer pour faire face à la maladie.

 

Chaque famille est unique, chaque bénévole aussi

 

Psychomotricienne et membre d’une équipe spécialisée Alzheimer depuis deux ans, Laura a choisi de s’engager bénévolement au sein d’une association départementale pour mettre en place et coordonner un groupe de rencontres. « De par ma profession, je mesure plus précisément les besoins des familles. Ce que je ne peux faire sur mon temps de travail, j’ai souhaité le faire bénévolement avec ce groupe de rencontres. J’ai vraiment le sentiment de mener mon engagement face à la maladie à 100 % », explique-t-elle. Pour Jean, jeune retraité qui a accompagné sa femme malade, il s’agit avant tout de faire partager son expérience personnelle avec d’autres familles. « Leur montrer qu’elles ne sont pas toutes seules, les écouter, leur donner des conseils pratiques ou les orienter constituent déjà une forme de thérapie contre une maladie qui isole », justifie-t-il. Nicaise, elle, n’a jamais eu à souffrir de la maladie au sein de sa famille proche. C’est donc un esprit de solidarité, d’altruisme et de générosité qui l’anime. « C’est une maladie qui me touche car elle s’attaque au plus profond de l’être humain. Je donne beaucoup mais j’ai le sentiment de recevoir énormément des personnes que j’accompagne. Je sens toute leur reconnaissance à mon égard et cela n’a pas de prix », souligne-t-elle.

 

Retrouvez les témoignages de Laura, Jean et Nicaise

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.