Imprimer
Même s’ils ne sont pas forcément liés à la maladie d’Alzheimer, certains signes doivent vous alerter.
 
  1. Pertes de mémoire. La personne oublie de plus en plus souvent des événements récents touchant sa vie personnelle et son entourage mais garde une très bonne mémoire des souvenirs anciens.
     
  2. Difficultés à accomplir les tâches quotidiennes. Difficultés pour effectuer des activités pourtant familières comme par exemple les étapes de préparation d’un repas, faire ses courses, gérer les dates de péremption des aliments dans le frigidaire...
     
  3. Problèmes de langage. La personne ne retrouve plus des mots simples, usuels et en utilise d’autres plus ou moins appropriés.
     
  4. Désorientation dans le temps et dans l’espace. Le sens de l’orientation de la personne malade diminue. Elle peut se perdre, même dans des endroits pourtant familiers, et confondre les saisons.  
     
  5. Difficultés dans les raisonnements abstraits. Perte des compétences pour effectuer les formalités administratives, pour gérer ses finances (particulièrement depuis les euros), pour rédiger un chèque, pour appeler quelqu'un au téléphone.  
     
  6. Pertes d’objets. Placer des objets dans des endroits insolites (une montre dans le four) sans jamais les retrouver.
     
  7. Altération du jugement. Perte de la capacité à évaluer les situations : port de vêtements d’hiver en été, achat démesuré de nourriture…
     
  8. Modifications du comportement. Apparition d’une tendance dépressive, de manifestations d’anxiété, d’irritabilité, d’agitation…
     
  9. Pertes de motivation. La motivation tombe pour toutes les activités, y compris celles qui étaient une passion avant.
     
  10. Changements de personnalité. La personne devient tout à fait différente de ce qu’elle était et perd son caractère propre : jalousie, idées obsessionnelles de préjudice, exubérance excessive...