Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 20 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 29 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: prev dans ftprod_prev_next_links_block_view() (ligne 46 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/modules/francealzheimer/ftprod_prev_next_links/ftprod_prev_next_links.module).
  • Notice : Undefined index: next dans ftprod_prev_next_links_block_view() (ligne 54 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/modules/francealzheimer/ftprod_prev_next_links/ftprod_prev_next_links.module).

Le difficile décompte des malades Alzheimer

Mise à jour le 19 Août 2016
-A +A

L’estimation du nombre de personnes atteintes d’une pathologie donnée est toujours une question cruciale, qu’elle soit posée au niveau départemental, régional, national et même international. La maladie d’Alzheimer n’échappe pas à la règle.

Les attentes sont donc fortes concernant l’épidémiologie ; la discipline scientifique qui étudie la fréquence des maladies (en terme d’incidence, de prévalence ou de mortalité) mais aussi sa répartition dans la population ainsi que les facteurs de risques et/ou de protection.

Les données obtenues grâce aux études épidémiologiques permettent souvent de mettre en œuvre des actions adaptées en faveur de la santé (campagne d’information, de sensibilisation, de vaccination, développement du système de prise en charge…).

Mais le nombre de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer reste difficile à évaluer.

Les données actuelles

En France, à l’heure actuelle, le chiffre de 850 000 malades est largement accepté et diffusé.

Ce chiffre est issu des résultats de l’étude PAQUID, étude épidémiologique française dans laquelle 4134 personnes âgées de 65 ans et plus sont suivies depuis 1988 dans les départements de la Gironde et de la Dordogne. La méthode a consisté à rechercher  régulièrement et activement par examen systématique  tous les cas de maladie d’Alzheimer survenant dans l’échantillon. Le chiffre obtenu étant extrapolé pour la France entière.

Les enquêtes de cohorte, telle que PAQUID, sont quasi idéales en termes de méthodologie.  Mais, elles sont souvent longues (elles peuvent nécessiter plusieurs années de travail) et sont donc très coûteuses.  A l’instar de la France les grandes enquêtes de cohorte dans les pays industrialisés remontent à des dizaines d’années.

Par conséquence, « l’effet cohorte » peut donc être fort sur les estimations et les projections qui sont réalisées à partir des données de ces études. En effet, les  personnes âgées d’aujourd’hui diffèrent probablement de celles d’il y a 15-20 ans (celles qui constituent l’échantillon des cohortes telles que PAQUID).

De nouvelles données à affiner

Le principal facteur de risque pour la maladie d’Alzheimer est l’âge. Avec le vieillissement progressif de la population, il est attendu que le nombre de cas de maladie d’Alzheimer augmente. 

Dans un article paru en ligne dans la revue European Journal of Epidemiology le 12 Juin dernier, un groupe de chercheurs français dirigé par le Pr Hélène Jacqmin-Gadda, rapporte que le nombre de personnes atteintes d’une démence pourrait croitre de 75% sur la période 2010 -2030 (estimations réalisées à partir des données du groupe EURODEM datant des années 1990).

Les chercheurs ajoutent que ces estimations dépendront fortement de l’évolution de l’espérance de vie.

Mais par ailleurs, trois publications récentes, présentant une méthodologie robuste rapportent une  tendance à la diminution du nombre de nouveaux cas de maladie d’Alzheimer dans les populations anglaises, suédoises et néerlandaises (voir bibliographie).

Pour l’instant, les chercheurs n’ont pas vraiment les moyens d’expliquer les facteurs liés à cette baisse (facteurs médicaux et/ou facteurs liés au mode de vie…).

Clefs de lecture :
Taux de prévalence : nombre total de cas dans une population déterminée à un moment donné sur l’ensemble de la population.
Taux d’incidence : nombre de nouveaux cas dans une population déterminée pendant une période donnée sur l’ensemble de la population.

Des études épidémiologiques complémentaires nécessaires

On pourrait supposer qu’une diminution du nombre de nouveaux cas de maladie d’Alzheimer intervient aussi en France.

Elle pourrait être le fruit d’une meilleure gestion des facteurs de risques (prise en charge  de l’hypertension artérielle, des maladies cardio-vasculaires et du diabète, amélioration du régime alimentaire, développement  et maintien des activités physiques et intellectuelles notamment à la retraite…).

Mais il est difficile aujourd’hui d’apporter des éléments objectifs. En effet, en France, il n’existe pas de donnée ou d’étude permettant de suivre « en direct » l’évolution de la prévalence ou de l’incidence de la maladie d’Alzheimer.

Pour atteindre cet objectif, de nouvelles études doivent être mises en place pour pouvoir suivre plus en continu une évolution des chiffres dans  la population. La mise en œuvre d’un effort en faveur de la recherche en épidémiologie est d’ailleurs une des recommandations récentes issues du projet européen de partage d’expérience ALCOVE (Alzheimer COoperative Valuation in Europe).

Remerciements au Dr Claudine Berr, médecin épidémiologiste, directrice de recherche de l’unité INSERM U1061 à Montpellier et membre du Conseil scientifique Sciences Médicales de France Alzheimer pour sa relecture critique.

 

Bibliographie :

  • 20-Year prevalence projections for dementia and impact of preventive policy about risk factors.
  • Eur J Epidemiol. 2013 Jun
  • Twenty-year changes in dementia occurrence suggest decreasing incidence in central Stockholm, Sweden.
  • Neurology. 2013 May 14
  • Physical and cognitive functioning of people older than 90 years: a comparison of two Danish cohorts born 10 years apart.
  • Lancet. 2013 Jul 10
  • Is dementia incidence declining? Trends in dementia incidence since 1990 in the Rotterdam Study
  • Neurology. 2012 May 8
  • A two-decade comparison of prevalence of dementia in individuals aged 65 years and older from three geographical areas of England: results of the Cognitive Function and Ageing Study I and II
  • Lancet. 2013 Jul 17
     

 

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.