Message d'erreur

Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 29 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).

L'agressivité

Mise à jour le 28 Juin 2017
-A +A

Il n’est pas rare, qu’au cours de l’évolution de la maladie,  la personne exprime de l’agressivité à l’encontre de son entourage. Les formes en sont diverses et peuvent aller de l’irritabilité répétée à l’opposition gestuelle, des débordements verbaux aux agressions physiques.

Comme pour l’anxiété, il est important d’essayer de comprendre la signification de ces manifestations sans pour autant les accepter.

Incertitudes et insatisfactions, sentiment d’isolement, d’incompréhension, de peur, de révolte, souffrance psychique, les causes de l’agressivité sont aussi diverses que nombreuses.

La perte d'autonomie peut amener la personne malade à refuser violemment de l'aide.

La maladie d’Alzheimer est une atteinte intolérable à l’image de soi. En effet, elle génère de surcroît une dépendance de plus en plus accrue. Cette perte de l’autonomie est souvent mal vécue et peut amener la personne malade à refuser violemment l’aide qui lui est proposée.

Quelques conseils

  • Ne répondez jamais à l’agressivité par l’agressivité. En répondant par la violence ou par la contrainte, on crée un rapport de force avec la personne malade et la situation peut rapidement  se dégrader.
  • Dans la mesure du possible, adoptez une attitude d’écoute neutre et bienveillante pour apaiser la personne malade.
  • Pour calmer la personne, amenez la dans un lieu isolé, faites la s’asseoir et asseyez-vous à ses côtés, ou au contraire laissez la seule quelques instants.
  • Apprenez à connaître votre seuil de tolérance. Une fois celui-ci franchi, n’hésitez pas à demander de l’aide, et si possible à passer le relais.
  • Même si cela peut sembler difficile, essayez de ne pas percevoir l’agressivité de la personne comme une attaque personnelle, essayez de prendre de la distance pour vous protéger.
  • Si la personne se braque, n’insistez pas et mettez-vous à l’écart. Il est également utile de désamorcer la situation en changeant de sujet ou d’activité.
     

Pour en savoir plus :

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.