Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 35 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 46 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 52 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--actualit_.tpl.php).

Autisme(s) – Alzheimer(s) : même combat ?

Mise à jour le 20 Juillet 2017 | Actualités
-A +A

La 7ème édition du Colloque sur les âges de la vie se tiendra à Paris les 6 et 7 octobre à la faculté de médecine de Paris, site des Cordeliers. France Alzheimer et maladies apparentées interviendra, par la voix de sa psychologue, Judith Mollard-Palacios, lors de ce colloque centré sur les liens cliniques et sociétaux entre Alzheimer et Autisme.

Ce sont deux grandes causes de santé publique. Deux univers qu’a priori tout oppose mais qui en réalité se recoupent sur bien des points. En effet, à y regarder de plus près, des liens neurologiques, psychologiques, comportementaux, relationnels et émotionnels rapprochent l’Autisme et la maladie d’Alzheimer. Ce sont ces liens que se proposent d’étudier, pendant deux jours, les participants à la 4ème édition du colloque « La cause des aînés », organisé à l’initiative de la psychanalyste Catherine Bergeret-Amselek. Au regard des disciplines des participants (neurobiologistes, neuropsychologues, psychogériatres, pédopsychiatres, psychologues, psychanalystes, soignants, directeurs d’établissement et même artistes), c’est bel et bien une approche pluridisciplinaire qui a été ici privilégiée. Objectif des 30 intervenants : croiser leurs regards, partager leurs expériences, formuler des hypothèses et ouvrir des pistes concrètes pour améliorer la prise en charge de ces deux pathologies et aider efficacement les familles qui en souffrent. L’occasion aussi de changer le regard porté sur ces deux maladies qui touchent respectivement en France 650 000 personnes (Autisme) et 850 000 personnes (Alzheimer et pathologies apparentées) sans compter les proches touchés et impliqués directement.

Le recours aux thérapies innovantes

« Il ne s’agit pas d’un colloque médical car les intervenants viennent d’horizons différents. Ils vont nous permettre de réfléchir aux enjeux éthiques, politiques, cliniques et sociétaux d’une pratique pluridisciplinaire. Il s’agit avant tout de faire de pari du Sujet. Un Sujet qu’on croit absent alors qu’il suffit d’apprendre à établir une relation avec lui. Nous mettrons en perspective ces deux grandes causes de santé publique, à la fois différentes et semblables dans la mesure où toutes deux nous font toucher les fondements de l’être. Leurs rapports à l’environnement non humain offrent des similitudes », explique Catherine Bergeret-Amselek. A travers 12 conférences plénières et quatre tables rondes thématiques suivies de débats, seront présentées des approches bien-traitantes ayant pour but de garantir une sécurité affective aux personnes malades. « Thérapies à médiation robotique, animale, art-thérapie, utilisation de la musique, haptonomie, autant d’approches privilégiant un accordage affectif pour permettre au Sujet d’habiter pleinement son corps, et de se sentir exister. Il s’agit d’aider le Sujet Alzheimer à se reconnecter sur sa mémoire affective et le sujet autiste à rassembler une sensorialité éparpillée », précise Catherine Bergeret-Amselek.

Privilégier la relation avec les aidants

Une large part du programme sera réservée à la question de l’aide aux aidants. Aider les familles accompagnant un proche souffrant d’Alzheimer est une question centrale qui sera traitée lors de ce colloque à travers des expériences formatrices pour tous. Enfin la question de la prévention sera abordée de manière inédite à travers les travaux novateurs (dépistage précoce de l’autisme, prévention contre la maladie d’Alzheimer, management bien-traitant des équipes soignantes…).
Et Catherine Bergeret-Amselek de conclure : « La question de la formation des soignants est centrale pour que cette pluridisciplinarité puisse être enseignée. Cela demande une réflexion éthique et un décryptage des politiques de santé publique qui accordent l’agrément pour qu’une formation soit mise ou non en pratique dans un établissement. En ce sens les enjeux éthiques, cliniques et politiques sont intimement imbriqués et dans ce colloque nous développerons chacun de ces points »

Ce colloque s’adresse à tous les professionnels de la périnatalité, de l’enfance, de l’adolescence et de l’adulte à tous les âges de sa vie : psychologues, psychanalystes, soignants, pédopsychiatres, gériatres, travailleurs sociaux, médecins, enseignants, étudiants en médecine et en psychologie, mais aussi aux cadres de santé, directeurs d’établissement et formations continues, ainsi qu'aux aidants professionnels et familiaux.

Inscriptions et renseignements sur www.cause-des-aines.fr ou en téléphonant au 05 57 97 19 12

Partager cet article

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Ce que nous faisons

France Alzheimer est la seule association
française de famille reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie
d’Alzheimer et des maladies apparentées.

En savoir plus

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.