Message d'erreur

  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 20 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Strict warning : Only variables should be passed by reference dans include() (ligne 29 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/themes/francealzheimer/templates/node--article.tpl.php).
  • Notice : Undefined index: prev dans ftprod_prev_next_links_block_view() (ligne 46 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/modules/francealzheimer/ftprod_prev_next_links/ftprod_prev_next_links.module).
  • Notice : Undefined index: next dans ftprod_prev_next_links_block_view() (ligne 54 dans /var/www/vhosts/francealzheimer.org/web/sites/all/modules/francealzheimer/ftprod_prev_next_links/ftprod_prev_next_links.module).

Alzheimer : après le Solanezumab, place à l’Adecanumab

Mise à jour le 22 Décembre 2016
-A +A

Plusieurs essais cliniques sont actuellement en cours dans le champ de la maladie d'Alzheimer et des maladies apparentées. Parmi eux, celui portant sur la molécule Adecanumab (laboratoire Biogen). Les premiers résultats sont encourageants…

La recherche biomédicale sur la maladie d’Alzheimer, comme pour toutes les pathologies, s'organise en deux grandes catégories :

  • la recherche fondamentale pour comprendre les mécanismes de la maladie et identifier des potentielles cibles thérapeutiques. Elle se fait exclusivement en laboratoire.
  • la recherche clinique pour démontrer la sécurité, l’innocuité et l’efficacité d'une nouvelle approche thérapeutique chez l’Homme.

France Alzheimer et maladies apparentées participe au financement de 49 programmes de recherche clinique en sciences médicales et en sciences humaines et sociales.
Dans le champ de la maladie d'Alzheimer, entre 2002 et 2016, plus de 500 essais cliniques ont été conduits. Dernier essai en date, celui concernant le Solanezumab dont l’efficacité s’est avérée, au final, insuffisante. Une grande partie des regards se tourne donc aujourd’hui vers l’Aducanumab, développée par le laboratoire Biogen, et dont l’essai de phase 3 est en cours. Cet anticorps serait à l’origine de la réduction des plaques amyloïdes chez les patients à un stade précoce de la maladie. Il pourrait ainsi empêcher le déclin cognitif chez ces personnes. Depuis presque 10 mois, le Centre mémoire de ressource et de recherche (CMRR) Paris Nord Lariboisière teste ce traitement auprès de patients ayant un MMS (mini mental state ; test de mémoire) entre 22 et 30 et accompagnés d’un aidant. L’essai doit durer 24 mois. Les premiers résultats de cette étude montrent une bonne tolérance de la molécule, ainsi qu’une diminution des plaques amyloïdes dans le cerveau des patients après 6 mois de traitement. Les chercheurs ont également pu constater une stabilisation des scores aux tests neuropsychologiques chez les patients ayant reçu la molécule.
Forts de ces premiers résultats, les chercheurs se montrent assez optimistes. Même si la prudence reste toujours de mise.

Consultez la liste des essais thérapeutiques en cours en cliquant ici

 Retour au sommaire

RECEVOIR NOS INFORMATIONS PAR EMAIL

 

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue.

- Désinscription à tout moment en un seul clic.

Trouvez de l'aide

Newsletter - Restez informé

C'est la première étape pour vaincre la maladie

- Votre adresse e-mail ne sera ni echangée, ni vendue. - Désinscription à tout moment en un seul clic.